Histoire de l'organisme

1968

Le Canada participe à ses premiers Jeux paralympiques à Tel-Aviv en Israël. Vingt-deux athlètes canadiens en fauteuil roulant et 750 athlètes de 29 pays prennent part à la compétition. La participation des athlètes a été en grande partie rendue possible par les efforts du Dr Robert Jackson, un chirurgien orthopédique de Toronto qui deviendra ensuite le premier président de l'Association du basketball en fauteuil roulant et le fondateur du Comité paralympique canadien.

1976

Grâce aux efforts du Dr Robert Jackson, la ville de Toronto est l'hôte des Torontolympiades qui seront reconnues plus tard comme les cinquièmes Jeux paralympiques. Ces Jeux sont les premiers à inclure les athlètes amputés et avec une déficience visuelle. À la suite de l'évènement, le gouvernement du Canada alloue des fonds pour le développement d'activités sportives destinées aux personnes ayant un handicap.

1981

Naissance de la Fédération canadienne des organisations de sport pour handicapés (FCOSH). Elle est composée de quatre organisations : l'Association canadienne pour les skieurs handicapés, l'Association canadienne des sports pour amputés, l'Association canadienne des sports pour aveugles et l'Association canadienne des sports en fauteuil roulant. Le mandat de la Fédération consiste à coordonner les activités communes des organisations pour la promotion, l'intégration des règlements, l'entraînement ainsi que l'administration des sports et des compétitions réunissant des athlètes appartenant à plus d'une catégorie de handicaps.

1982

La reconnaissance des Jeux paralympiques comme une compétition multisports internationale a entraîné la création du Comité international de coordination des organisations de sport pour les handicapés (CIC) qui reconnaît la FCOSH comme instance responsable du sport paralympique au Canada.

1985-1990

Lors des années 80, la FCOSH joue un rôle important sur le plan des Jeux internationaux pour les athlètes ayant un handicap, notamment en envoyant une équipe canadienne aux Jeux paralympiques 1980, 1984 et 1988. En 1987, la Fédération commence à organiser des compétitions multisports pour les athlètes ayant un handicap au Canada. Les premiers Jeux ont lieu à Brantford en Ontario et ils permettent de constituer un patrimoine financier qui contribuera largement au développement du sport pour les athlètes ayant un handicap.

1988

Le Canada prend part aux Jeux paralympiques 1988 où il termine au quatrième rang avec 149 médailles. Tenus à Séoul en Corée du Sud, ces Jeux sont les premiers à avoir lieu en même temps que les Jeux olympiques.

1993

La Fédération canadienne des organisations de sport pour handicapés change de nom et devient le Comité paralympique canadien (CPC), et, pour la première fois, les athlètes ayant un handicap sont invités aux Jeux du Canada qui ont lieu à Kamloops en Colombie-Britannique.

2001

Maintenant composé de 22 organisations nationales sportives, le CPC adopte un nouveau mandat visant à devenir un " mouvement " au service de la collectivité des athlètes ayant un handicap en offrant une variété de programmes en plus de s'occuper des Jeux.

2002

Le CPC envoie une équipe canadienne aux Jeux paralympiques d'hiver 2002 de Salt Lake City aux États-Unis. Celle-ci remporte 15 médailles et termine au 6e rang. Le CPC crée la Fondation paralympique canadienne, une entité séparée ayant son propre conseil d'administration. La sénatrice Joyce Fairbairn devient présidente du conseil d'administration de la fondation.

2003

Vancouver est choisie comme ville-hôte des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010. Le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN) est mis sur pied. C'est la première fois qu'un comité d'organisation des Jeux olympiques inclut le mot " paralympique " dans son nom officiel.

2004

Le CPC envoie une équipe canadienne aux Jeux paralympiques d'été d'Athènes, en Grèce. Celle-ci remporte 72 médailles et termine au 3e rang. Il s'agit de la meilleure récolte de l'histoire paralympique canadienne. Le CPC signe une entente de commercialisation avec le COVAN.

2005

Le CPC dévoile son nouveau logo. Le conseil d'administration approuve le plan d'affaires 2006-2011 qui mènera notamment l'organisation jusqu'aux Jeux de Vancouver en 2010 et au-delà.

2006

Le CPC envoie une équipe canadienne aux Jeux paralympiques d'hiver 2006 de Turin en Italie. Celle-ci récolte 13 médailles et termine au 6e rang. Il s'agit de la meilleure récolte du Canada lors de Jeux d'hiver.

2007

Lors des Jeux parapanaméricains de 2007 à Rio de Janeiro, au Brésil, le Canada a obtenu un total de 112 médailles : 49 médailles d'or, 37 médailles d'argent et 26 médailles de bronze. Le Canada a ainsi terminé à la deuxième place du classement derrière le pays hôte, le Brésil.

Les porteurs de drapeau canadiens à Rio étaient Jen Krempien (basketball en fauteuil roulant) pour la cérémonie d'ouverture et Benoit Huot (natation) pour la cérémonie de clôture. Benoît Huot a décroché trois médailles d'or et quatre médailles d'argent. Il a en outre battu le record du monde du 4 x 50 mètres quatre nages individuel ainsi que le record des Jeux parapanaméricains du 100 m dos crawlé.

2008

Le Canada termine au 7e rang des Jeux paralympiques de Beijing en remportant 50 médailles (19 d'or, 10 d'argent et 21 de bronze). Les Canadiennes récoltent 31 médailles, dont 14 d'or.

2010

C'est à la maison que le Canada a connu ses meilleurs Jeux paralympiques d'hiver à vie. L'équipe canadienne a atteint l'objectif de se classer parmi les trois premiers pays du monde au chapitre du nombre de médailles d'or. Le Canada a conquis dix médailles d'or et a terminé avec un total de 19 médailles. Parmis les meilleures performances, la vedette para-nordique Brian McKeever (Canmore, Alberta) et son guide/frère Robin ont conquis trois médailles d'or durant les Jeux. McKeever a également été le premier athlète au monde à se qualifier pour les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques d'hiver lors de la même année. Lauren Woolstencroft (Ski alpin - debout) est devenue la première athlète paralympique à remporter cinq médailles d'or dans le cadre de la même édition des Jeux d'hiver. Viviane Forest (Ski alpin - handicap visuel) et sa guide Lindsay Debou ont également récolté cinq médailles à Whistler.

2011

Lors des Jeux parapanaméricains de 2007 à Rio de Janeiro, au Brésil, le Canada a obtenu un total de 112 médailles : 49 médailles d'or, 37 médailles d'argent et 26 médailles de bronze. Le Canada a ainsi terminé à la deuxième place du classement derrière le pays hôte, le Brésil.

Les porteurs de drapeau canadiens à Rio étaient Jen Krempien (basketball en fauteuil roulant) pour la cérémonie d'ouverture et Benoit Huot (natation) pour la cérémonie de clôture. Benoît Huot a décroché trois médailles d'or et quatre médailles d'argent. Il a en outre battu le record du monde du 4 x 50 mètres quatre nages individuel ainsi que le record des Jeux parapanaméricains du 100 m dos crawlé.

2012

Lors des Jeux paralympiques de 202 à Londres, l'équipe canadienne a concouru dans 15 sports et récolté 31 médailles, dont sept d'or, 15 d'argent et neuf de bronze. Le Canada a terminé au 20e rang du classement des médailles d'or et au 13e rang du classement général.

Les athlètes qui se sont démarquées par leur performance sont la nageuse Summer Mortimer avec quatre médailles (deux médailles d'or et autant de records du monde, une d'argent et une de bronze); le nageur Benoît Huot avec trois médailles (une médaille d'or et un record du monde, une d'argent et une de bronze); l'équipe masculine de basketball en fauteuil roulant qui n'a subi aucun revers et remporté la médaille d'or; la coureuse en fauteuil roulant Michelle Stilwell avec une médaille d'or et une d'argent; la nageuse Valérie Grand'Maison avec une médaille d'or (et inscrit un record du monde) et deux d'argent; le tandem de cycliste composé de Robbi Weldon et de Lyne Bessette avec une médaille d'or en course sur route; l'équipe de rugby en fauteuil roulant médaillée d'argent; Marco Dispaltro et Josh Vander Vies qui ont remporté le bronze en boccia par équipe, la première médaille du Canada dans la catégorie BC4; et Norbert Murphy qui a remporté une médaille de bronze en tir à l'arc, la première dans cette discipline depuis 1984.

Le porte-drapeau de la délégation canadienne pour la cérémonie d'ouverture était le vétéran de l'équipe de rugby en fauteuil roulant Garett Hickling qui a mené son équipe vers une médaille d'argent aux Jeux de Londres.

Le porte-drapeau de la délégation canadienne pour la cérémonie de clôture était le nageur Benoît Huot, dont les trois médailles décrochées à Londres ont porté sa récolte en carrière à 19 médailles paralympiques.