Jean-Sébastien Labrie, entraîneur

Jean-Sébastien Labrie

 

Jean-Sébastien Labrie est entraîneur de ski alpin depuis plus de 25 ans.

En tant qu’entraîneur-chef de l’équipe canadienne de ski para-alpin, le leadership et la détermination de Labrie l’ont aidé à bâtir une solide culture de performance dans l’équipe.

L’équipe canadienne de ski para-alpin a gagné huit médailles à Sotchi, dont deux d’or – représentant la moitié de la récolte totale de médailles d’Équipe Canada à ces Jeux.

Labrie a connu une carrière phénoménale comme entraîneur-chef de l’équipe canadienne de ski para-alpin. Entre 2007 et 2010, il a guidé les skieurs canadiens para-alpins à 188 médailles dans la Coupe du monde, en plus de 17 médailles aux championnats du monde de 2009 en Corée du Sud.

C’était une excellente préparation pour l’équipe canadienne de ski para-alpin avant les Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver en 2010. Les Canadiens ont remporté un impressionnant total de 13 des 19 médailles du Canada à Vancouver, dont cinq d’or par Lauren Woolstencroft, et cinq médailles (dont une d’or) par Viviane Forest et sa guide Lindsay Debou.

Après les Jeux paralympiques de Vancouver en 2010, Labrie a travaillé avec l’équipe féminine de développement de ski alpin sans handicap pendant deux ans. Au printemps de 2012, il a été renommé entraîneur-chef de l’équipe canadienne de ski para-alpin et a dirigé l’équipe aux Jeux de Sotchi 2014. Aux championnats du monde de 2013, l’équipe canadienne a gagné 14 médailles – le plus parmi les pays participants.

ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SA CARRIÈRE

  • Il a guidé le Canada à huit médailles para-alpines aux Jeux paralympiques de Sotchi 2014, 13 aux Jeux paralympiques de Vancouver 2010 et 14 médailles aux championnats du monde 2013.

PERSONNEL

Début dans le sport: il a commencé comme entraîneur à 15 ans dans son club local… il a appris qu’il y avait des places potentielles d’entraîneurs avec l’équipe paralympique canadienne alpine en 2005.

Divers: il aime courir, le surf, le vélo de montagne … il est intéressé par la technologie du sport… il a un diplôme en sciences géomatiques de l’Université Laval.