Alpine Canada Alpin dévoile l’équipe des championnats du monde de ski alpin CIP qui compétitionnera à Panorama

le 25 février, 2015

Para-Alpine team

Calgary, AB (Mercredi 25 février 2015) – Alpine Canada Alpin a annoncé le nom des onze athlètes qui représenteront le Canada chez eux aux Championnats du monde de ski alpin CIP qui débuteront le 28 février à Panorama, CB.

Le Canadien Max Marcoux, un des meilleurs skieurs para-alpins au monde, souhaite compléter son palmarès de médailles déjà impressionnant en cette illustre saison.

Marcoux a enchaîné à sa performance de trois médailles récoltées aux Jeux paralympiques d’hiver de Sotchi, en Russie, l’hiver dernier, un Globe de cristal cette année en tant que champion au classement général de Coupe du monde du Comité international paralympique.  À présent, le skieur handicapé visuel de Sault-Ste-Marie, ON, espère ajouter un titre de Championnats mondiaux à son curriculum tout en déployant ses efforts en sol canadien.

Le skieur de 17 ans sera un des favoris pour remporter une médaille dès l’amorce des Championnats du monde de ski alpin CIP samedi.  L’événement se déroulera jusqu’au 10 mars à la station de Panorama, CB.

« Le simple fait d’être chez nous pour un événement aussi prestigieux hausse le désir de skier avec un peu plus de témérité, » de dire Marcoux qui sera guidé aux championnats par son frère aîné B.J. Marcoux.

« Ce sera vraiment cool.  Nous n’avons pas souvent la chance de concourir au Canada.  Je suis très excité de compétitionner sur notre neige. Cela apporte une touche positive. »

Les Championnats du monde devraient attirer plus de 120 athlètes issus de 25 pays.  L’événement est organisé en Amérique du nord pour la première fois.  Non seulement les Championnats du monde sont en sol canadien, mais l’Équipe canadienne de ski para-alpin voit Panorama comme son chez-soi puisque l’escadron y tient régulièrement des camps d’entraînement.

« Nous connaissons bien Panorama, l’environnement nous est familier, » de dire l’entraîneur-chef Jean-Sébastien Labrie.  « Nous avons passé plusieurs jours d’entraînement sur la piste qui accueillera les compétitions. »  

« Il est indéniable que c’est un avantage.  Ce fait rehausse notre confiance.  Nous nous y sommes entraînés, nous connaissons la montagne et le terrain. »

Les athlètes présents aux championnats s’affronteront en descente, en super G, en slalom géant, en slalom et en super combiné.   Labrie croit que l’Équipe canadienne pourrait remporter cinq podiums alors que Marcoux est une menace au podium dans toutes les disciplines.

« Il est notre principal médaillé potentiel, » de dire Labrie.

« Comparativement à l’an dernier, il a une année d’expérience de plus sous la ceinture.  Il puise des leçons de chaque épreuve.  Il avait auparavant des difficultés en slalom.  Il a connu cette année une très bonne saison dans cette discipline.  Il est un des favoris à chaque épreuve à laquelle il prendra part. »

Parmi les autres espoirs canadiens, nous retrouvons Matt Hallat de Squamish, CB, et Braydon Luscombe de Duncan, CB, pour le slalom classe debout.

« Ils connaissent la montagne, » de souligner Labrie.  « Le groupe est de haut calibre en slalom masculin.  Il est ardu de percer le top cinq.  Je crois que ces gars ont de bonnes chances d’y arriver. »

Kurt Oatway de Calgary, a également la chance de remporter une médaille en descente catégorie assis.

Du côté des dames, la skieuse assise d’expérience, Kimberly Joines de Rossland, CB, est l’une des favorites en slalom.

« La piste qui nous attend en slalom est probablement la plus ardue de notre circuit de compétition, » de dire Joines, deux fois championne mondiale.  « Ce sera définitivement tout un défi. »

« Nous sommes habitués avec cette piste et y passons beaucoup de temps.  Espérons que cela nous procurera un avantage et rehaussera notre confiance.  C’est le genre de pente qui parfois semble plus intimidante qu’elle ne l’est réellement. »  

Le rendez-vous compétitif accueillera hommes et femmes avec des handicaps physiques comme des lésions à la colonne vertébrale, la paralysie cérébrale, des amputations, des handicaps visuels et autres conditions.  

Les athlètes sont divisés en classes : assis, debout ou handicapés visuels selon leur degré d’habiletés fonctionnelles.  Un système de chronométrages prenant en compte ces facteurs permet aux athlètes de divers handicaps dans ces catégories de s’affronter avec équité.

ÉQUIPE DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE SKI ALPIN CIP 2015 :

Athlète, Ville de résidence, Province

HOMMES

  • Alex Cairns Squamish, CB
  • Robin Fémy (guide substitut) Mont-Tremblant, QC
  • Matt Hallat Coquitlam, CB
  • Bradyon Luscombe  Duncan, CB
  • BJ Marcoux (guide) Sault-Ste Marie, ON
  • Mac Marcoux Sault-Ste Marie, ON
  • Kurt Oatway Calgary, AB
  • Kirk Schornstein Spruce Grove, AB
  • Jeff Thompson Vancouver, CB

DAMES

  • Kimberly Joines Rossland, CB
  • Erin Latimer Toronto, ON
  • Alana Ramsay Calgary, AB

Durant toute la saison, continuez de visiter alpinecanada.org pour obtenir les plus récents résultats du Canada et assurez-vous de suivre les skieurs du Canada sur Twitter à @Alpine_Canada.

À PROPOS D’ALPINE CANADA ALPIN

Alpine Canada Alpin est l'organisme national gérant le ski alpin, le ski para-alpin et le ski cross de compétition au Canada.  Grâce à l'appui de précieux partenaires corporatifs et de donateurs ainsi que du Gouvernement du Canada, du programme À nous le podium et du Comité canadien olympique, Canada Alpin forme des médaillés olympiques, paralympiques, de championnats mondiaux et de Coupe du monde afin de stimuler visibilité, inspiration et croissance au sein de la communauté de ski.  Veuillez nous visiter à www.alpinecanada.org

INFORMATION

Brianne Fodor
Directrice, Marketing et Communications
Alpine Canada Alpin
403-826-6393
bfodor@alpinecanada.org

Tags: