Centre de Para-aviron ouvrira en 2015

le 19 novembre, 2014

Un nouveau centre para-aviron ouvrira le 2 janvier en Colombie-Britannique. Tous les athlètes intéressés à faire l'équipe para-aviron seront encouragés à faire le déplacement à Elk Lake, à Victoria, en Colombie-Britannique, où sera basé le centre.

Dans le passé, les athlètes s’entrainaient dans leurs villes natales et ensuite se réunissaient plusieurs fois par année à des camps d'entraînement dans divers endroits.

Tout cela va changer.

« Ce sera la première fois que les opérations seront centralisées au long de l'année dans un endroit », a expliqué Paul Hawksworth, gestionnaire du programme de para-aviron au Canada.

Le sport de para-aviron n’est pas nouveau au Canada. Les clubs d'aviron à travers le pays offrent des programmes depuis des décennies. Cependant, avec l'introduction de ce sport aux Championnats du monde en 2005, ainsi que l'introduction de ce sport aux Jeux paralympiques en 2008, le niveau augmente chaque année.

« Afin de bien performer dans des équipages, les athlètes doivent ramer toute l'année ensemble », souligne Hawksworth.

Il note également que la capacité de superviser le développement de nouveaux talents est plus facile à faire quand toute l’équipe est à un seul endroit.

« Un centre d'aviron contribue à élever le niveau du groupe, » a-t-il ajouté, « ce qui est important pour un sport qui est de plus en plus compétitif sur la scène mondiale. »

Il y a aussi un autre avantage; le développement des athlètes.

« Lorsque les athlètes plus âgés et les jeunes athlètes s’entraînent ensemble,» explique Hawksworth, « il n’y a pas un vide lorsque les athlètes plus âgés se retirent du sport. »

Quelque chose qui est arrivé à l'équipe canadienne il y a deux ans, à la suite des Jeux paralympiques de Londres.

Après deux ans de bonnes performances aux Championnats du monde (y compris un titre mondial en 2010) et une 7e place à Londres en 2012, l'équipe n’avait aucun athlète au début de la nouvelle période quadriennale.

Trois des quatre athlètes du quatre de pointe mixte ont pris leur retraite après les Jeux.  Le programme n'a pas été capable de former un équipage compétitif en 2013.

« Nous espérons qu’avec un centre de formation adéquate, cela ne se reproduira pas, » souligne Hawksworth.

Et avec le financement de Sport Canada et À Nous le Podium en cours de finalisation dans les semaines à venir, c’est quelque chose de ces organisations (qui subventionnent le Centre) aimeraient voir aussi.

« Nous sommes reconnaissants pour le soutien que nous recevons, mais nous recherchons toujours plus », dit Hawkworth.

En dépit de ces obstacles, ce n’est pas si catastrophique sur les horizons pour le para-aviron.

La majorité des athlètes dans le système actuel sont jeunes et enthousiastes, et basé sur les résultats des tests, les rameurs montrent des indications de puissance et de l'endurance de classe mondiale.

Ce qu'ils ont besoin cependant, c’est le temps sur l'eau pour travailler leur technique. Ils ont aussi besoin d’un endroit où ils peuvent se réunir et essayer de nouvelles combinaisons d'équipage. Où, comme dans le cas de Cameron Sinclair, l'un des jeunes athlètes dans le système, simplement de trouver un partenaire avec qui il peut ramer, si il veut une chance d'aller à Rio.

« Le nouveau Centre à Victoria aidera les athlètes (comme Cameron) à trouver un partenaire, par exemple dans son cas, pour le double mixte. » dit Hawksworth avant de conclure,

« Je n’ai aucun doute que ce Centre va jouer un rôle important dans nos préparations pour la régate de qualification pour les Jeux Paralympiques, pour ne pas mentionner un retour sur le podium pour nos athlètes. »

La première chance de se qualifier pour les Jeux paralympiques à Brésil en 2016 est l'été prochain aux Championnats du monde d'aviron à Aiguebelette, en France.

Les catégories d’embarcations aux Jeux Paralympiques sont :

  • AS1x : Bras/épaules skiff (masculin et féminin)
  • TAMix2x : Tronc et bras deux de couple mixte
  • LTAMix4+ : Jambes, tronc et bras quatre de pointe mixte avec barreur

 

Douglas Vandor

Communications and Media Relations Assistant | Adjoint aux Communications et aux Relations avec les médias

Rowing Canada Aviron

321 – 4371 Interurban Road, Victoria BC, V9E 2C5
cell | cellulaire 250.686.2282
fax | télécopieur 250.220.2503

Tags: