Chris Klebl et Brian McKeever fêtent un dimanche de deux médailles d’or pour compléter les Jeux paralympiques d’hiver 2014

le 16 mars, 2014

Klebl skie vers sa première médaille paralympique, McKeever décroche sa 10e médaille d’or en carrière

SOTCHI, Rus., le 16 mars, 2014 —Mission accomplie!

L’équipe para-nordique du Canada a complété les Jeux paralympiques d’hiver 2014 de manière excitante avec deux médailles d’or en ski de fond, dimanche.

Dans deux des classifications les plus difficiles, Chris Klebl, de Canmore, en Alberta, a secoué le monde pour gagner le 10 kilomètres masculin de ski assis, tandis que Brian McKeever a gagné sa troisième médaille d’or de la semaine dans la catégorie de la déficience visuelle.

Âgé de 42 ans, Klebl a présenté la performance des Jeux quand cela comptait le plus pour gagner pour le Canada sa dernière médaille d’or et permettre au pays d’atteindre son objectif de terminer parmi les trois premiers dans le décompte global des médailles d’or. Klebl a skié en 30 minutes, 52.0 seconds (30:52,0).

«C’est certainement une bonne sensation», a dit Klebl. «J’avais des skis exceptionnels pour les conditions mouillées et mauvaises et aujourd’hui nous avons eu exactement ces conditions. C’est simplement une bonne sensation. Nous nous préparons pour cela encore et encore pour essayer de préparer les choses et aujourd’hui cela a fonctionné.»

Triple paralympien, Klebl a déménagé à Canmore, en Alberta, depuis les États-Unis, pour se joindre aux Canadiens après les Jeux de 2010. Il a écrit une première page d’histoire comme membre de l’équipe canadienne en 2011 en gagnant les championnats du monde dans la course de longue distance de ski assis.

Klebl, qui a grandi en Autriche, où il a skié et fait du snowboard, est devenu paralysé à partir de la taille en descendant en 1995 dans un accident de snowboard.

La victoire de dimanche a été particulièrement importante puisque le Canada était dans une lutte pour la troisième place dans le décompte global des médailles d’or paralympique avec les Ukrainiens avec la dernière course de ski assis à venir.

Klebl a devancé l’Ukrainien Maksym Yarovyi, qui a terminé deuxième en 31:06,5. Le Russe Grigory Murygin a skié vers la médaille de bronze en 31:18,2.

«Cela signifie une tonne pour moi de contribuer au décompte des médailles du Canada», a dit Klebl. «Il y a quatre ans j’ai pris la décision majeure de déménager au Canada et Ski de fond Canada et le programme À Nous le podium m’ont soutenu depuis. Je voulais simplement payer en retour.»

Tandis que Klebl a remporté la dernière médaille d’or du Canada aux Jeux de 2014, c’est Brian McKeever qui a assuré au pays sa première. Dimanche, le légendaire paralympien l’a fait de nouveau.

Affrontant la fatigue et de forts vents de face, McKeever, âgé de 34 ans, a utilisé une stratégie de deux guides avec Erik Carleton et Graham Nishikawa pour la deuxième fois cette semaine pour effectuer une impressionnant victoire en revenant de l’arrière. L’équipe McKeever a affiché un temps de 23:18,1 minutes dans le 10 kilomètres masculin de ski de pas de patin de déficience visuelle.

«Celle-là a été difficile. Ça faisait mal», a dit McKeever. «Je me suis levé ce matin et je ne me sentais pas bien. Cela a de nouveau dépendu des guides aujourd’hui. Ils ont fait un si bon travail avec le vent de face. J’ai pu me cacher derrière eux et épargner de l’énergie. Rendus au dernier tour il y avait encore un peu d’essence dans le réservoir pour nous faire gagner aujourd’hui.»

À l’exception de la course de vitesse, ce fut la pus petite marge de victoire dans des Jeux paralympiques d’hiver pour McKeever, qui a gagné par seulement huit secondes.

Le Russe Stanislav Chokhlaev a obtenu la médaille d’argent en 23:25,1, tandis que Thomas Clarion, de France, a complété le podium au troisième rang en 24:14,9.

Les Canadiens ont utilisé une stratégie de deux guides pour mener McKeever vers la plus haute marche du podium.

Carleton, âgé de 36 ans, de Canmore, en Alberta, a ouvert la voie dans les 6,5 premiers kilomètres avant que l’entraîneur Robin McKeever ne fasse appel à Graham Nishikawa, de Whitehorse, pour le conduire vers le cercle du vainqueur. McKeever était en retard de 12 secondes à la marque des cinq kilomètres dans la course.

«Pour avoir été guide pendant 10 ans, je sais à quel point il est incroyablement difficile de faire ce travail contre le vent», a dit Robin McKeever, l’entraîneur-chef de l’équipe de ski para-nordique canadienne, qui a été le guide de son frère vers 10 podiums paralympiques. «C’est comme une remorque qui tire une Ferrari contre le vent.

«Pour le guide, c’est comme faire une course de vitesse d’un kilomètre simplement pour demeurer devant Brian. Mais le problème est que vous devez conserver ce rythme pendant neuf autres kilomètres. C’est très difficile.»

Des joueurs d’équipe parfaits, Carleton et Nishikawa ont partagé la charge de travail et les voyages sur le podium cette semaine pour aider McKeever à atteindre son objectif d’un tour du chapeau doré.

«C’est tellement difficile sur la piste et je suis reconnaissant envers Graham qui a été ici pour nous aider et pour faire le travail», a dit Carleton. «J’ai foncé dès le départ et ensuite j’ai simplement essayé de tenir le coup.»

«Brian est un athlète tellement incroyable qu’il est difficile de demeurer devant lui», a ajouté Nishikawa. «Toute cette semaine a été une expérience fantastique. J’ai été impressionné par tout et bien sûr j’aimerais revenir.»

Les victoires portent le total de médailles d’or paralympiques de McKeever à10, ce qui fait de lui le seul paralympien canadien d’hiver à atteindre les deux chiffres. Il a un total de 13 médailles paralympiques.

«Les médailles de cette semaine sont très spéciales», a dit McKeever. «La manière dont nous l’avons fait a été tout un effort d’équipe. Les deux guides m’ont donné une solide traction toute la semaine, ce qui a fait une énorme différence dans les conditions. Nous avons orchestré un excellent effort d’équipe et cela le rend très spécial pour moi.»

Voici les autres résultats canadiens de dimanche: Mark Arendz (Hartsville, Î.P.-É.) 11e en 25:16,4; et Louis Fortin (Fredericton, N.-B) 36e en 32:58,8 dans le 10 kilomètres masculin debout; Brittany Hudak (Prince Albert, Sask.) 12e en 15:35,0, et Caroline Bisson, d’Ottawa, 16e en 16:55,2 dans le cinq kilomètres féminin debout; Robbi Weldon (Thunder Bay, Ont,) et sa guide Phil Wood (Canmore, Alta.) se sont classées septièmes en 15:32,5, tandis que Margarita Gourbonova, d’Ottawa, et sa guide de Regina Andrea Bundon se sont classées huitièmes en 15:42,2 au cinq kilomètres féminin de déficience visuelle; Colette Bourgonje, de Saskatoon, a terminé 13e dans le cinq kilomètres féminin de ski assis en 18:13,0; Yves Bourque, de Bécancour, au Québec, a pris le 24e rang en 39:11,.5, et le Québécois Sébastien Fortier le 26e (40:03,4) dans le 10 kilomètres masculin de ski assis.

En plus des quatre médailles d’or de McKeever et de Klebl, les skieurs para-nordiques du Canada repartiront de Sotchi avec six médailles puisque Mark Arendz a aussi gagné une médaille d’argent et une de bronze en biathlon.