Des femmes extraordinaires entrent au Temple

le 4 novembre, 2015

C’est la crème de la crème dans la catégorie des athlètes pour le Temple de la renommé paralympique canadienne 2015: la coureuse en fauteuil roulant Chantal Petitclerc, la joueuse de basketball en fauteuil roulant Marnie Abbott-Peter et la skieuse para-alpine Lauren Woolstencroft sont simplement trois des athlètes les plus couronnées de succès dans l’histoire sportive canadienne.

Vous n’avez pas à creuser bien creux pour le comprendre. Leurs statistiques de performance à elles seules forcent un deuxième examen. Mais au-delà des chiffres, ces trois femmes continuent de se signaler en tant que représentantes idéales pour le mouvement paralympique.

Chantal Petitclerc

CHANTAL PETITCLERC

Petitclerc, de Montréal, n’a pas besoin de présentation particulière depuis les Jeux de 2008 à Beijing. C’est là qu’elle est devenue une notoriété au Canada avec cinq médailles d’or dans les courses en fauteuil roulant pour compléter son excellente carrière avec 21 médailles – dont 14 d’or – en cinq Jeux. Elle a réussi un exploit rare en étant nommée chef de mission pour une équipe du Canada à des Jeux deux fois – les Jeux du Commonwealth 2014 et les Jeux paralympiques de 2016 à Rio. Elle est aussi une animatrice de télévision recherchée et une conférencière de motivation dans les deux langues officielles.


Marni Abbott-Peter

MARNI ABBOTT-PETER

Abbott-Peter – trois fois championne des Jeux paralympiques et du monde avec l’équipe féminine de basketball en fauteuil roulant – a subi une blessure à la moelle épinière dans un accident de ski. Âgée de seulement 18 ans à l’époque, la résidente de Vancouver a découvert le sport en fauteuil roulant grâce à Rick Hansen tout juste avant qu’il n’entreprenne sa tournée mondiale L’Homme en mouvement. Il a dévoilé un monde de nouvelles possibilités et rallumé sa passion pour le sport. Aujourd’hui la liste de prix d’Abbott-Peter après sa carrière et ses louanges comme entraîneur sont aussi impressionnantes que ses réalisations sportives.


Lauren Woolstencroft

LAUREN WOOLSTENCROFT

Woolstencroft s’est hissée au firmament international en ski para-alpin. Elle a été la vedette des Jeux paralympiques de Vancouver 2010 en remportant cinq médailles d’or sur les pentes de Whistler. Après avoir travaillé comme ingénieur électrique à BC Hydro, elle vit maintenant une autre passion et dirige un café-restaurant à Banff appelé Whitebark Café, au Aspen Lodge. Elle demeure impliquée dans le sport à plusieurs niveaux dont comme membre du conseil d’administration de ViaSport British Columbia.

The three women are part of a magnificent group of seven being inducted in to the Canadian Paralympic Hall of Fame for 2015. They will be officially celebrated at a Gala on November 27 in Ottawa. Tickets are available for purchase at paralympic.ca/canadian-paralympic-hall-of-fame.