Direction Rio pour le Canada

le 2 mai, 2015

Défi sportif AlterGo

Montréal, 2 mai 2015 – Il y a de ces victoires qui restent gravées dans la mémoire. Celle remportée par la formation canadienne contre le Brésil en double BC4, samedi, lors de son dernier match des Championnats des Amériques de boccia en équipe et en double BiSFed disputé à Montréal dans le cadre du en fait assurément partie.

Les Québécois Iulian Ciobanu, Marco Dispaltro et Alison Levine ont arraché une victoire de 10-0 aux numéros uns mondiaux pour remporter le tournoi et qualifier le pays aux Jeux paralympiques de Rio de Janeiro, en 2016.

« Wow, c’est surréel. C’est ma première médaille sur la scène internationale, c’est une médaille d’or et cela permet de qualifier le Canada pour Rio », s’est exclamée, émue, la jeune Montréalaise Alison Levine, qui a réussi de solides lancers tout au long du match.

« Cela tient un peu du miracle », a raconté le vétéran et médaillé de bronze des Jeux paralympiques de Londres, Marco Dispaltro. « Il fallait jouer à notre meilleur niveau et espérer que les Brésiliens ne sortent pas leur meilleur jeu et c’est exactement ce qui est arrivé. »

« C’était tout un défi. J’y croyais, mais les espoirs étaient tout de même un peu minces », a admis l’entraîneur de l’équipe nationale Mario Delisle. « Terminer premiers, mais surtout battre l’équipe numéro un mondiale, nous donne un élan incroyable pour la prochaine année et les Jeux paralympiques. »

Défait 5-1 face à la Colombie en début de tournoi, le Canada a ensuite blanchi 8-0 l’Argentine, 9-0 le Chili, puis 7-0 les États-Unis. Cette seule défaite a cependant mis la formation nationale dans une position délicate, qui se devait de remporter avec un écart d’au moins 8 points leur dernière rencontre du week-end pour rester dans la course à la qualification. Les Colombiens ont finalement facilité la tâche aux Canadiens, subissant une deuxième défaite du tournoi aux mains des Argentins dans leur dernier match.

Dispaltro et Levine ont frappé un grand coup en première manche en prenant une avance de 4-0 en première manche. « J’ai été moins à la hauteur en première manche, mais Alison est sortie très forte. Cela nous a mis dans une confiance inébranlable et cela a donné le ton au match », a raconté Dispaltro.

Les représentants du pays ont conservé leur ascendance en marquant trois autres points lors de la ronde suivante, puis en ont ajouté deux en troisième ronde, portant la marque à 9-0.

En manche ultime, les Canadiens étaient assurés de faire un point après que les Brésilien ont lancé toutes leurs balles. Ils ont donc choisi de ne pas mettre leurs dernières balles en jeu et terminer ainsi la rencontre en l’emportant 10-0.

« Je suis tellement content pour toute l’équipe. Alison ne joue pas depuis si longtemps et Iulian est une recrue. C’était un gros match à aller chercher, avec beaucoup de pression, et nous avons réussi », a expliqué Dispaltro dont la précision a permis au Canada d’ajouter plusieurs points au tableau indicateur.

« Jamais, je n’avais battu le Brésil, et c’est avec deux jeunes que nous avons réussi. C’est un grand moment », a poursuivi l’athlète de Saint-Jérôme, qui a signé l’une des plus belles victoires de sa carrière. « En plus de qualifier le pays pour les Jeux, nous amassons de précieux points pour le classement mondial. »

La victoire de samedi a certainement donné des ailes à l’équipe canadienne. « J’ai maintenant hâte aux prochains tournois pour me mesurer aux meilleures équipes européennes », a affirmé Dispaltro.

Leur ardeur à l’entraînement, leurs bons matchs aux récents Championnats canadiens et leur confiance formaient la recette gagnante pour l’emporter samedi selon Mario Delisle.

Le Canada s’est également qualifié pour Rio dans la catégorie double BC3, en terminant deuxième  grâce à la constance d’Éric Bussière, Paul Gauthier et Kevin Shaw qui ont vaincu l’Argentine 8-0, la Colombie 6-3 et les États-Unis 10-2. Leur seule défaite du tournoi est survenue dimanche face aux Brésiliens qui les ont vaincus 5-3.

« Cela a été un très bon tournoi pour l’équipe. Je suis très satisfait de voir une deuxième équipe se qualifier pour Rio », a mentionné l’entraîneur.

Cela a été un peu plus difficile à l’épreuve par équipe BC1-BC2 où les Canadiens Hanif Mawji et Keven Smith-Worthylake ont subi trois défaites en six matchs. Ils ont terminé troisièmes derrière l’Argentine et le Brésil.

« La journée de vendredi a été difficile pour eux, mais ils ont fait de bonnes choses. Rien n’est perdu pour les Jeux, ils auront d’autres occasions de se reprendre. »

À propos du Défi sportif AlterGo
Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est un évènement international qui rassemble des athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Du 27 avril au 3 mai 2015, plus de 6 000 athlètes se donnent rendez-vous pour 7 jours de compétitions à Montréal et sur la Rive-Sud. Le Défi sportif AlterGo participe au développement de la relève sportive québécoise et au rayonnement de l’accessibilité universelle. C’est une occasion pour tous de voir le handicap autrement.

 

Tags: