Journée nationale de commémoration : L'histoire de Cpl Dominic Larocque, Paralympien canadien

le 9 mai, 2014

Aujourd'hui, le Comité paralympique canadien prend part à la Journée nationale de commémoration le 9 mai. 
 
Nous rendons hommage à Dominic Larocque, athlète paralympique canadien, de la ville de Québec, un ancien soldat qui a perdu sa jambe en Afghanistan et qui joue maintenant pour l'équipe nationale de hockey sur luge du Canada. Sa détermination, la compétence et le patriotisme a encore été démontré comme il a aidé à mener l'équipe canadienne à une médaille de bronze aux Jeux paralympiques d'hiver de Sotchi.
 

DLarocquePicture

Dominic a raconté un peu de son histoire sur le site web Sans Limites :

Tout a commencé en 2007, dans le district de Panjawi en Afghanistan, où j’étais déployé avec le 3e Bataillon, Royal 22e Régiment. Le 27 novembre 2007, au cours d’une patrouille, j’ai été blessé par un engin explosif improvisé qui a fait exploser le véhicule dans lequel je me trouvais. Le travail de mes frères d’armes sur le terrain a fait en sorte que je peux aujourd’hui raconter cette histoire. 

À la suite de cet évènement qui a changé ma vie, et après plusieurs semaines passées à l’hôpital pour me remettre de mes blessures, dont la plus importante est une amputation au-dessus du genou gauche, j’ai dû entamer un long processus de réadaptation. C’est ce qui m’a permis de recommencer à faire des choses toutes simples comme me tenir debout et marcher de nouveau. 

Tout cela a pris environ huit mois parsemés de complications et de nouvelles opérations. En septembre 2008, j’ai revêtu mon uniforme de nouveau et recommencé à travailler avec le peloton de reconnaissance du 3e Bataillon, et quelques mois plus tard, comme instructeur de secourisme. En décembre 2009, j’ai été initié au hockey luge par des membres de l’équipe de hockey luge de Montréal. 

Un an plus tard, grâce au programme Sans limites, j’ai eu la chance d’assister aux Jeux paralympiques à Vancouver. En effet, le programme Sans limites voulait nous (militaires blessés) faire découvrir les différents types de sports à notre portée, malgré nos blessures, et nous donner la chance de les essayer. J’ai non seulement eu l’occasion de voir quelques parties de l’équipe nationale de hockey luge en direct, mais aussi de pratiquer ce sport sur la glace des Canucks de Vancouver. C’est à ce moment que je me suis dit que j’essayerais de participer à des compétitions, et peut être un jour, à des jeux paralympiques de hockey luge. 

Dlarocquephoto
Six mois plus tard, j’ai été invité au camp de sélection de l’équipe nationale qui se déroulait à Petawawa. À ma grande surprise, j’ai été sélectionné pour faire partie de l’équipe nationale de hockey luge, qui ne compte que dix joueurs. Depuis, j’ai eu la chance de pratiquer ce sport partout au Canada ainsi qu’aux États-Unis, en Europe et même au Japon à deux reprises. Tous ces efforts m’ont permis de remporter trois médailles d’or, une d’argent et une de bronze.

Maintenant, je suis en route vers les prochains Jeux paralympiques d’hiver qui auront lieu à Sotchi en Russie en 2014. D’ici là, j’ai encore beaucoup d’entraînement et de compétitions en vue dans le monde entier. Je tiens à remercier le programme Sans limites pour tout ce qu’il m’a permis de découvrir, y compris le fait qu’il m’était encore possible de bouger même s’il me manque une jambe. Il n’est donc jamais trop tard pour commencer ou recommencer à bouger, quels que soient votre handicap ou vos restrictions. Sans limites est là!          

Cpl Dominic Larocque  | Je vis Sans limites depuis 2010


--

Une cérémonie nationale aura lieu sur la Colline du Parlement afin de rendre hommage à nos soldats disparus, et de souligner les sacrifices consentis par les blessés et le lourd fardeau que portent leurs familles. En apprendre plus au http://www.app.forces.gc.ca/ndoh-jndc/journee-nationale-de-commemoration...