La Chef de mission Chantal Petitclerc annonce une tournée canadienne pour faire la promotion du sport paralympique

le 8 septembre, 2015

Benoit Huot, Chantal Petitclerc, Philippe Gagnon, David Eng

MONTRÉAL, le 8 sept. 2015 – À un an des Jeux paralympiques de Rio 2016, Chantal Petitclerc, la nouvelle chef de mission de la délégation canadienne, profite de ce compte à rebours pour annoncer une tournée pancanadienne afin de promouvoir le sport paralympique d’un bout à l’autre du pays. 

« J’ai suivi de près les Jeux para panaméricains de Toronto, qui ont d’ailleurs été marqué par la plus prolifique récolte de médailles à ces Jeux, ce qui laisse présager de belles choses pour Rio. La marque du « un an » est symbolique et importante pour la préparation des athlètes qui, au cours des prochains mois, seront dans leur processus de qualifications paralympiques. Depuis ma nomination, il y a de ça exactement un an, je suis en mode observation, mais, maintenant, je suis prête à passer à l’action. », de clamer haut et fort, à titre de chef de mission de la délégation canadienne des Jeux paralympiques de Rio 2016, la quintuple paralympienne Chantal Petitclerc qui a notamment participé à cinq Jeux paralympiques en courses en fauteuil roulant (Barcelone, Atlanta, Sydney, Athènes et Beijing), gagnant 21 médailles, dont 14 d’or. « Je souhaite que mon rôle de chef de mission puisse contribuer à mieux faire connaitre le sport paralympique, à changer les perceptions, et surtout à dévoiler les athlètes derrière les résultats et les médailles. La tournée me permettra de visiter chaque province et plusieurs grandes villes pour mettre en lumière les athlètes qui évoluent aux quatre coins du pays. »,

Chantal Petitclerc quitte pour Rio à la mi-septembre pour une visite officielle en tant que chef de mission. Elle profitera de son séjour pour évaluer les installations, visiter les sites de compétitions et rencontrer les chefs de mission des autres pays.

Promotion du sport paralympique cet hiver

Lors de sa nomination, Petitclerc s’était donnée comme priorités de voir à la préparation préjeux des athlètes ainsi que de bâtir et diriger une équipe de soutien qui assurera un environnement de succès optimal pour les athlètes. La chef de mission compte assurer le rayonnement des athlètes canadiens à travers le pays en plus de faire la promotion du sport paralympique et de l’équipe paralympique canadienne.

La tournée pancanadienne débutera cet hiver pour se terminer au printemps. Chantal Petitclerc compte visiter une dizaine de villes canadiennes, dont Montréal, Vancouver, Halifax et Calgary pour ne nommer que celles-là. Chaque arrêt prévoit des visites dans les écoles, une partie de basketball en fauteuil roulant, des rencontres avec les athlètes et entraineurs de la région, une allocution et des rencontres avec les élus municipaux.

« L’engagement des communautés est déterminant dans le succès des athlètes paralympiques. Le sport para demande des installations et des investissements importants. C’est donc une occasion unique de voir ce qui se fait dans les communautés, et de remercier les intervenants pour leur support aux athlètes et au mouvement paralympiques. Je me donne comme mission de rallier le plus de gens possible au mouvement paralympique. Je crois que c’est en faisant connaitre les histoires des athlètes que le public s’y intéressera. »

Rappelons que Chantal Petitclerc, après sa retraite de la compétition, a travaillé comme entraîneur et mentor de l’équipe d’athlétisme de l’Angleterre aux Jeux paralympiques de Londres en 2012. Conférencière accomplie et bilingue, Chantal a agi à titre de chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux du Commonwealth, une première mondiale pour une athlète paralympique.

La chef de mission est la porte-parole officielle de l’équipe paralympique canadienne. Elle est une mentor, une leader et une inspiration pour les athlètes. Ce rôle de soutien à l’équipe paralympique est bénévole et demande beaucoup d’engagement et de détermination.

Bilan des Jeux parapanaméricains de Toronto

Représenté par 216 athlètes et guides, le Canada a remporté pas moins de 168 médailles, soit pratiquement trois fois plus qu’aux Jeux parapanaméricains de Guadalajara de 2011. L’intention derrière Toronto était de terminer parmi les trois meilleures nations : ce que le Canada a réussi à accomplir en terminant au deuxième rang du décompte de médailles. Les athlètes ont eu la chance de faire leurs preuves et de se démarquer dans un contexte de compétition de haut niveau. Sans oublier les entraineurs qui ont pu évaluer le travail à accomplir dans la prochaine année, pour préparer les athlètes à la plus grande compétition para multisports au monde, soit les Jeux paralympiques. Puisque le processus de qualification des athlètes n’est pas encore enclenché, il est encore trop tôt pour que le Comité paralympique canadien établisse ses objectifs pour Rio.

Les Jeux paralympiques de Rio 2016 auront lieu du 7 au 18 septembre 2016. Environ 4 350 athlètes de plus de 160 pays y prendront part. Équipe Canada entend envoyer une équipe d’environ 170 à 200 athlètes. La sélection sera finalisée à l’été 2016.

 

À propos de Chantal Petitclerc

Originaire de Saint-Marc-des-Carrières, au Québec, Petitclerc a perdu l’usage de ses jambes dans un accident à l’âge de 13 ans. Son professeur d’éducation physique de l’école secondaire l’a convaincue de faire de la natation pour bâtir sa force et son endurance. Quatre ans plus tard, Petitclerc a découvert la course en fauteuil roulant, ouvrant la voie à une longue carrière remplie de succès. Ses nombreux prix incluent celui de Chevalier de l’Ordre du Québec, de Compagnon de l’Ordre du Canada ainsi que le trophée Lou Marsh en tant qu’athlète canadienne de l’année.

 

À propos du Comité paralympique canadien

Le Comité paralympique canadien est une organisation privée sans but lucratif avec 25 organisations sportives membres consacrées à consolider le mouvement paralympique. La vision du Comité paralympique canadien est d’être le meilleur pays paralympique au monde. Sa mission est de diriger le développement d’un système sportif paralympique durable au Canada pour permettre aux athlètes de monter sur le podium aux Jeux paralympiques. En soutenant les athlètes canadiens ayant un handicap de haute performance et en faisant la promotion de leurs succès, le Comité paralympique canadien inspire tous les Canadiens ayant un handicap pour qu’ils s’impliquent dans le sport grâce aux programmes offerts par ses organisations membres. Pour obtenir plus d’information, visitez www.paralympique.ca

 

-30-

 

Suivez le Comité paralympique canadien:

www.paralympic.ca
www.facebook.com/CDNParalympics
www.twitter.com/CDNParalympics
www.youtube.com/CDNParalympics

 

Source :

Martin Richard

Directeur exécutif, communications et marketing

Comité paralympique canadien

 

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Camille Asselin
camille@malallier.com
B. (514) 507-6299
C. (450) 602-4002

Marie-Anik L’Allier
ma@malallier.com
B. (514) 507-6299
C. (514) 983-8236

Tags: