Lakatos règne sur Londres

le 24 juillet, 2017

 

LONDRES - Les conditions froides et mouillées au Stade olympique de Londres n’ont pas affecté la dernière journée de compétition de Brent Lakatos aux championnats du monde de para-athlétisme 2017.

Le coureur originaire de Dorval, au Québec, a dominé le peloton dans les 30 derniers mètres de la finale du 100 m T53 pour remporter son quatrième titre mondial de 2017. Lakatos a franchi la ligne en 14,52. La victoire a porté son total à 11 médailles d’or mondiales en carrière.

« Je suis très heureux d’avoir obtenu cette quatrième médaille d’or », a dit Lakatos. « Cela a été une semaine fantastique et meilleure que ce que j’espérais. Dès que je suis entré dans ce stade avec 20 000 personnes, j’ai eu un sourire sur mon visage. Il est facile d’élever le niveau d’énergie. »

Lakatos prendra le temps d’évaluer son avenir.

« Il y a une chance de revenir en 2019 et j’espère qu’ils la garderont ici (à Londres) », a dit l’athlète de 37 ans. « Quand les gens voient que des milliers de personnes regardent et qu’ils voient l’atmosphère, ils veulent y participer. »

En tant qu’équipe, le Canada a terminé avec un total de neuf médailles en 15e place en tout.

Après les trois premiers tours tactiques, Liam Stanley, de Victoria, en C.-B., a effectué une forte poussée à la fin dans la finale du 1500 mètres masculin T37, samedi. Son geste a été suivi par l’éventuel gagnant Michael McKillop, d’Irlande, mais Stanley s’est assuré la médaille d’argent en 4:37,96. Shayne Dobson, de Moncton, au N.-B., s’est classé septième en 4:46,6.

En excellente position avec 90 mètres à faire, Marissa Papaconstantinou, de Toronto, a été ralentie à cause d’une blessure dans la finale du 200 m féminin T44. Ne voulant pas abandonné, la coureuse de 17 ans a continué et a franchi la ligne en septième place. 

Médaillés 2017
Or (4) - Brent Lakatos, T53 100 mètres, 200 mètres, 400 mètres, 800 mètres
Argent (2) - Jason Dunkerley, T11 1500 mètres; Liam Stanley, T37 1500 mètres
Bronze (3) - Alister McQueen, F44 javelot; Ness Murby, F11 javelot; Guillaume Ouellet, T13 5000 mètres