Le Canada gagne un quatrième titre, un record, et la Corée du Sud, le pays hôte, décroche la médaille de bronze au championnat du monde de para-hockey sur glace groupe A 2017

le 20 avril, 2017

Le Canada a dominé ses grands rivaux, les É.-U., 4-1, pour remporter une quatrième médaille d’or, un record, et le pays hôte, la Corée du Sud, a décroché la médaille de bronze avec une victoire de 2-0 contre la Norvège, jeudi (20 avril) au championnat du monde de para-hockey sur glace groupe A à Gangneung, en Corée du Sud.

Grâce aux mains précises de Tyler McGregor, qui a marqué deux buts dans la finale et un total de 12, le plus dans le tournoi, le Canada a dominé les É-U. pour gagner son premier titre mondial depuis 2013.

« Il est difficile de trouver les mots présentement. Je suis très fier de chaque gars dans l’équipe et c’est très émotif présentement », a dit McGregor sur la glace après le match.

« Ce furent quatre longues années. Notre dernier championnat du monde a eu lieu ici, en Corée, donc de toute évidence nous faisons quelque chose de bien ici. Je pense que nous étions en mission aujourd’hui. Nous savions ce que nous voulions faire et nous l’avons fait. C’est une des équipes la plus proche dans laquelle j’ai joué et c’est une des plus belles journées de ma vie, c’est certain. »

 

 

La victoire du Canada s’est produite seulement trois jours après avoir perdu contre les É.U. dans la ronde préliminaire et deux ans après avoir perdu contre ses grands rivaux dans le match pour la médaille d’or au dernier championnat du monde.

Une première période disputée à vive allure a débuté avec un spectacle de maniement de la rondelle par McGregor et de solides mises en échec par Brody Roybal, des É.-U., avant que Brad Bowden ne commence la poussée offensive du Canada. Le vétéran défenseur a fait rebondir la rondelle sur le gant du gardien Steve Cash et elle a abouti dans le coin supérieur droit du filet pour ouvrir la marque à 12:17.

Cinquante-cinq secondes plus tard, Liam Hickey, âgé de 19 ans, a expédié la rondelle dans le filet pour inscrire un deuxième but consécutif aux dépens de Cash.

McGregor a acquis plus de momentum dans la deuxième période, touchant la cible deux fois en 17 secondes.

La première fois s’est produite à la suite d’une série de passes de Billy Bridges et Bowden, et la deuxième à la suite d’une passe du capitaine Greg Westlake.

La défensive canadienne, soutenue par Adam Dixon, a blanchi l’attaque des É.-U. pendant la majorité de la dernière période sauf pour un but en avantage numérique par Nikko Landeros avec 2:58 à jouer.

Dominic Larocque a été crédité de la victoire devant le filet pour les nouveaux médaillés d’or avec 12 arrêts tandis que Cash a bloqué 13 tirs pour les finalistes.

Declan Farmer, des É.-U., a été nommé le meilleur attaquant du tournoi et Dixon a été choisi le meilleur défenseur, alors que les deux ont terminé à égalité en tête du tournoi avec 18 points. Le Suédois Ulf Nilsson a été choisi le meilleur gardien après avoir effectué un total incroyable de 144 arrêts dans la compétition.

Match pour la médaille de bronze: Corée du Sud 3, Norvège 2

Le pays hôte, la Corée du Sud, a défait la Norvège pour décrocher la médaille de bronze au championnat du monde, obtenant son deuxième plus haut résultat à vie. L’hôte des Jeux paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 a été porté sur le podium par le but et la passe du rapide attaquant Seung-Hwan Jung ainsi que le jeu brillant du gardien Man-Gyun Yu.

Match pour la cinquième place: Italie 4, Suède 0

L’Italie a décroché la dernière place automatique de qualification paralympique disponible dans le tournoi avec une victoire décisive de 4-0 contre la Suède dans le match pour la cinquième place.