Le Canadien Mark Arendz se bat pour obtenir une médaille de bronze en biathlon aux Jeux paralympiques d’hiver

le 11 mars, 2014

—Arendz devient le premier Canadien à gagner deux médailles en biathlon aux Jeux paralympiques—

Mark Arendz after his bronze medal winSOTCHI, Rus.—Le Canadien Mark Arendz s’est battu contre des conditions de course brutales pour gagner la médaille de bronze au 12,5 kilomètres masculin en position debout aux Jeux paralympiques d’hiver de Sotchi, en Russie, mardi.

Avec de la pluie qui tombait drue et un épais brouillard qui couvrait le Stade nordique Laura, l’athlète de 24 ans a profité de la température dans laquelle il a grandi à Hartsville, dans l’Île du Prince-Édouard, pour décrocher sa deuxième médaille de la semaine. Arendz a terminé en 30:31,0.

«Obtenir une médaille est fantastique et c’était l’objectif», a dit Arendz. «Il y a eu des erreurs au tir et sur le parcours, donc cela n’a pas été une course parfaite, mais chaque fois que je suis sur le podium je dois être heureux parce que c’est un peloton fort.»

Dans une course qui met l’accent sur le tir, le Canadien à la voie douce a réussi 19 de ses 20 tirs dans ses quatre rondes au champ de tir. Le tir raté dans sa troisième ronde a forcé Arendz à effectuer un tour de pénalité de 150 mètres.

«L’échauffement a été difficile aujourd’hui et il était difficile de voir les cibles au début (à cause de la brume)», a dit Arendz. «C’étaient les mêmes conditions pour tout le monde. Je n’ai pas été parfait au tir, donc je sais qu’il y a encore des erreurs qui doivent être nettoyées.»

Arendz se trouvait dans une chaude lutte pour la médaille d’or contre deux de ses plus proches adversaires, le Russe Azat Karachurin et le Norvégien Nils-Erik Ulset. Karachurin a aussi raté une cible en route vers gagner la médaille d’or en 29:30,0 (0+0+0+1). Ratant deux tirs à son dernier arrêt au champ de tir, Ulset a foncé dans le parcours sur des skis minces pour devancer Arendz pour la médaille d’argent en 30:24.6.

«Je me sentais un peu fatigué aujourd’hui et je n’avais pas autant de pep que ce que j’avais le premier jour», a ajouté Arendz, qui a effectué un dernier tour rapide comme l’éclair. Les conditions sont demeurées difficiles donc j’ai réussi à mettre toute la puissance que j’avais. Tout est là. Je dois simplement tout mettre ensemble.»

Plus tôt cette semaine, Arendz est devenu le premier Canadien de l’histoire à remporter une médaille d’argent au biathlon aux Jeux paralympiques d’hiver. Brian McKeever, guidé par son frère Robin, l’entraîneur d’Arendz, a été le seul autre Canadien à gagner une médaille au para-biathlon quand il a obtenu celle de bronze en 2006.

La semaine de deux médailles fait maintenant d’Arendz le biathlète canadien le plus décoré aux Jeux paralympiques. Reconnaissant le brillant avenir devant lui, il y a quatre ans, le Canadien aux yeux grands ouverts a fait ses premiers pas dans le State paralympique en 2010. Son objectif était d’acquérir de l’expérience paralympique. Cette fois les choses sont différentes.

«Cette fois c’est strictement les affaires», a dit Arendz. «J’ai eu quatre ans d’expérience et je sens que je suis fort dans toutes les distances de courses. Je veux monter chaque fois sur le podium. Ce n’était pas une journée parfaite aujourd’hui. Je n’ai pas encore eu une session parfaite au tir et je ne veux pas repartir de Sotchi sans l’avoir fait.»

Plus tôt dans la journée, Caroline Bisson, d’Ottawa, a participé au 10 kilomètres féminin en position debout. Bisson a terminé 11e en 39:53,9 (2+0+1+0). La Russie Alena Kaufman n’a raté qu’un tir tout en obtenant le temps médaillé d’or en 29:57,1 (1+0+0+0).

Les épreuves para-nordiques se poursuivront mercredi à Sotchi avec les courses féminines de ski de fond de vitesse. La dernière course de biathlon aura lieu vendredi.

Pour obtenir plus d’information et les résultats complets, veuillez visiter le site Internet des Jeux paralympiques d’hiver de 2014 à http://paralympique.ca/resultats 

Ski de fond Canada est l’organisme de régie du ski de fond au Canada, qui est le sport d’hiver et l’activité de loisir optimal du pays avec plus d’un million de Canadiens qui le pratique chaque année. Ses 58 000 membres incluent les athlètes, les entraîneurs, les officiels et les skieurs de tous les âges et de toutes les habiletés, incluant ceux dans les équipes nationales de ski et de ski para-nordique du Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – Haywood Securities Inc., AltaGas,. Canadian Pacific et Statoil – ainsi qu’avec le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À Nous le podium, Ski de fond Canada développe des champions olympiques, paralympiques et du monde. Pour obtenir plus d’information sur Ski de fond Canada, veuillez nous visiter à www.cccski.com.

*****

POUR OBTENIR PLUS D’INFORMATION:
Chris Dornan
Relations avec les medias et publiques
Ski de fond Canada
T: +7 938-454-3206

Alison Korn chef de presse, Équipe Canada
Cell. à SOTCHI: 011-7-938-454-3162
akorn@paralympic.ca