L’équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant classée numéro une au monde est prête à jouer à Rio dans une compétition test paralympique

le 25 février, 2016

Wheelchair Rugby

Aux Jeux parapanaméricains de 2015 à Toronto, le co-capitaine d’Équipe Canada Trevor Hirschfield a vécu deux premières dans sa carrière de 10 ans avec l’équipe nationale. Le drapeau canadien a flotté au plus haut dans une cérémonie des médailles et il a entendu son hymne national dans une compétition internationale.

« C’était pas mal spécial pour moi », a dit Hirschfield, co-capitaine du Canada, de Vancouver, lors du récent sommet des médias du Comité paralympique canadien à Toronto. « Nous avons investi beaucoup d’heures dans le gymnase, passé beaucoup de temps ensembles et avons tout donné au jeu. Maintenant nous devons continuer de nous pousser pour nous améliorer et travailler vers notre but final: la victoire aux Jeux paralympiques. »

Le Canada a gagné la médaille d’or chez-lui aux Jeux parapanaméricains avec une excitante victoire contre les É.-U. de 57-54 dans la finale. Cette performance a qualifié le Canada pour les Jeux paralympiques 2016 à Rio. Quelques semaines plus tard, le Canada a de nouveau été médaillé d’or dans un tournoi international en Angleterre. Cela a propulsé le Canada au premier rang mondial.

« Maintenant nous avons une cible dans le dos », a dit Hirschfield, âgé de 32 ans, qui s’est aussi marié en 2015. « Cela signifie que nous ne volons plus sous le radar. Si nous voulons demeurer au sommet de la montagne, nous devons vouloir nous battre. »

Le premier combat aura lieu en fin de semaine à Rio. Le championnat international de rugby en fauteuil roulant, une compétition test pour les Jeux paralympiques, aura lieu de vendredi à dimanche au Carioca Arena 1. Les quatre pays participants sont l’Australie et le Canada – les médaillés d’or et d’argent aux Jeux paralympiques de 2012 à Londres – ainsi que le pays hôte le Brésil et l’Angleterre.

Les Canadiens affronteront le Brésil et l’Australie vendredi, l’Angleterre et le Brésil samedi et l’Angleterre et l’Australie dimanche.

Coupe du monde para-alpine 

Alana Ramsay - silver medal

Alana Ramsay, de Calgary, a gagné la médaille d’argent dans le slalom géant féminin pour entreprendre la finale de la Coupe du monde para-alpine, mercredi à Aspen, au Colorado. Marie Bochet, de France, a remporté une victoire décisive tandis que Ramsay a inscrit les deuxièmes temps les plus rapides dans ses deux manches.

Ramsay avait gagné deux médailles de bronze dans la portion européenne de la Coupe du monde plus tôt cette année, ses deux premières médailles internationales en carrière.

Dans le SG assis masculin, Kurt Oatway, de Calgary, a raté le podium par 0,23 de seconde en terminant quatrième. Oatway a obtenu ses deux premières victoires en carrière dans la Coupe du monde en Europe plus tôt cette saison.

Il y aura un autre SG jeudi et un slalom vendredi. Les épreuves de vitesse auront lieu du 1er au 4 mars avec deux descentes et deux super G.

Première victoire pour le Canada au championnat du monde de curling en fauteuil roulant

Dennis Thiessen

À Lucerne, en Suisse, le Canada espère revenir de l’arrière pour obtenir une place dans la ronde éliminatoire après avoir enregistré sa première victoire, mercredi, au championnat du monde de curling en fauteuil roulant. Les Canadiens, qui ont entrepris le tournoi avec quatre défaites de suite, ont marqué quatre fois au septième bout pour vaincre la Slovaquie 9-3.

Après avoir terminé sixièmes la saison dernière, les champions paralympiques en titre canadiens sont revenus cette année avec leur formation de Sotchi composée du skip Jim Armstrong, de Cambridge, en Ontario, Ina Forrest, d’Armstrong, en C.-B., Dennis Thiessen, de Sanford, au Manitoba, Mark Ideson, de London, en Ontario, et Sonja Gaudet, de Vernon, en C.-B.

« Cela fait du bien de supprimer ce problème », a dit Armstrong dans le site Internet de la Fédération mondiale de curling après la victoire. « Nous ne sommes pas habitués à perdre. Nous avons éprouvé des difficultés, il n’y a pas de doute. Ce que nous voyons est que nous avons la force de nous accrocher. Je ne nous compte pas éliminés encore. »

Les Canadiens ont quatre autres matches à jouer dans le tournoi la ronde. Ils affronteront la Finlande, qui n’a pas de victoires, jeudi, la Russie et la Norvège vendredi et l’Allemagne samedi. La Norvège et la Suisse ont tous deux des dossiers de 5-0 avant les matches de jeudi.

Les skieurs para-nordiques canadiens frôlent le podium dans la Coupe du monde

Emily Weeks

La formation canadienne para-nordique a fait équipe pour terminer quatrième dans le relais de la Coupe du monde de l’IPC à Finsterau, en Allemagne, mardi.

Chris Klebl, de Canmore, en Alberta, la recrue Emily Weekes, de North Vancouver, Brittany Hudak, de Prince Albert, en Saskatchewan, et le dernier Mark Arendz, d’Hartsville, de l’ÎP.-É., ont skié tout juste en bas du podium en 32:28,1 dans le relais mixte de 4x2,5 kilomètres.

« Aujourdhui a été une bien meilleure journée pour notre équipe », a dit Arendz, deux fois médaillé paralympique, à Ski de fond Canada. « Nous avons eu peu d’occasions de courir ensembles, donc c’est excellent de bien courir. Notre équipe s’améliore régulièrement depuis les championnats du monde de l’an dernier, donc c’est bon de se diriger dans la bonne direction. »

Les deux équipes de quatre personnes de la Russie ont décroché les deux premières places sur le podium. L’Ukraine a devancé les Canadiens pour la médaille de bronze.