L’équipe paraéquestre canadienne amorce sa tournée européenne au CPEDI3* de Deauville

le 28 avril, 2014

Lauren Barwick and Ferdonia 2. Photo Credit - Pixelsevents.com

Ottawa, Ontario, le 9 avril 2014 – L’équipe paraéquestre canadienne a enregistré d’excellents résultats, dont quatre au top trois, lors de l’étape initiale de sa tournée européenne. Leur premier CPEDI3* se déroulait à Deauville, en France, du 4 au 6 avril.

Il s’agissait de l’épreuve officielle d’essai en vue des Jeux équestres mondiaux qui seront présentés du 23 août au 7 septembre prochain en Normandie. Au total, 79 couples provenant de 21 pays étaient inscrits.  Les officiels qui siégeront aux Jeux étaient en poste durant l’épreuve afin d’aider le comité organisateur à évaluer le niveau de préparation actuelle.

Lauren Barwick (Aldergrove, C.-B.), qui a à son actif trois participations paralympiques, prenait part à la catégorie II sur Off to Paris, la jument oldenburg de 13 ans de Canada Hippique, et sur sa propre jument oldenburg, Ferdonia 2, qui est âgée de 15 ans. Avec Off to Paris, Barwick a pris le troisième rang dans toutes les épreuves avec des notes de 71,029 % (reprise d’équipe), et de 70,400 % dans la reprise de championnat en individuel. Avec Ferdonia 2, Barwick s’est classée huitième dans la reprise d’équipe (67,882 %) et cinquième dans le championnat individuel avec 67,971 %. Dans chacune des catégories, seuls les couples classés parmi les trois premiers ont eu droit à la reprise libre. Barwick a qualifié ses deux juments, mais on ne lui a permis de concourir qu’avec un seul cheval et ce, au dernier jour de la compétition seulement. Off to Paris et elle ont accédé à la troisième marche du podium en reprise libre avec 72,250 %.

« Malgré le stress causé par ce déplacement avec nos chevaux dans un nouvel environnement, je crois que notre équipe a réussi à réunir toutes les pièces du puzzle pour ensuite se présenter à son avantage dans la carrière, a dit Barwick. J’avais préparé  Paris afin qu’elle soit en confiance et  solide durant sa reprise et c’est ce qui est arrivé. Nous n’avons pas ouvert la machine outre mesure et j’étais ravie qu’elle puisse accéder au podium dans cette forme. »

« J’ai bien hâte à nos deux prochaines compétitions internationales, a-t-elle ajouté. Je vais chercher à obtenir à la fois l’équilibre, la précision et le brillant. Nous avons avec nous une équipe énorme. La gestion, les entraîneurs et les grooms (Lauren Massey et Grace Catts Tucker) sont absolument super. Je remercie nos partenaires commerciaux du Canada qui nous aident moi et mes chevaux à vivre cette précieuse expérience avant les Jeux équestres mondiaux. »

Roberta Sheffield (Lincolnshire, G.-B.), était accompagnée dans la catégorie III de Bindro T, le warmblood hollandais de huit ans de Miss Evelyn Little,  et de Double Agent, sa jument de sept ans issue du registre anglo-européen. À sa première épreuve internationale, Bindro T a permis à Sheffield de se classer huitième en reprise d’équipe (66,842 %), troisième en championnat individuel (68,561 %), et septième en reprise libre (68,850 %). Avec Double Agent, Sheffield a obtenu la sixième place en reprise d’équipe (67,579 %) et la dixième en championnat individuel (65,488 %).

Dans la catégorie Ia, Robyn Andrews (St-Jean, T.-N.) et sa jument Fancianna, une Frisonne/Andalouse de 13 ans, ont pris le quatrième rang sur 18 concurrents (67,696 %) dans la reprise d’équipe. Puis, elles ont obtenu 63,870 % ainsi que la 13e position en championnat individuel, et la septième avec 68,900 % en reprise libre.

Jody Schloss (Toronto, Ont.) et Inspector Rebus, son warmblood hollandais de 16 ans, participaient à la catégorie Ia. Le couple s’est classé 12e dans la reprise d’équipe (64,913 %) et 11e dans la reprise de championnat en individuel (65,000 %).

Ashley Gowanlock, une athlète deux fois paralympienne de Surrey, C.-B., et Collegiate Sweet Leilani, la jument Morgan de 13 ans de M. Kendalyne Overway, n’étaient pas très à l’aise  dans la carrière de dressage. Mais elles se sont améliorées chaque jour et ont obtenu la note de 61,034 % à l’issue de la reprise de championnat en individuel.

Dans la compétition de « Coupe des nations », comptant les résultats combinés de l’épreuve d’équipe du 4 avril et de l’épreuve en individuel du 5 avril, les athlètes Sheffield, Barwick, Gowanlock et Schloss, ont obtenu 398,33 au total. Le Canada s’est classé cinquième sur les dix pays participants, alors que la Grande-Bretagne a été déclarée gagnante avec un résultat de 439,900.

« L’équipe canadienne a amorcé sa tournée européenne de fort belle façon, a dit la directrice paraéquestre Amie O’Shaughnessy. Les prestations étaient solides et elles se sont classées plusieurs fois au top trois. C’est une première participation pour le Canada au CPEDI3* de Deauville et l’expérience est très positive pour nos athlètes qui se préparent en vue des Jeux équestres mondiaux. Le comité organisateur a accueilli notre équipe de façon extraordinaire et les installations sont excellentes. »

Les accompagnateurs de l’équipe durant cette tournée européenne sont : Amie O’Shaughnessy (directrice du secteur paraéquestre), Mary Longden (entraîneure de l’équipe), Andrea Taylor (entraîneure de l’équipe), ainsi qu’Elizabeth Quigg (chef d’équipe). Une grande équipe de soutien est également auprès des athlètes. Ce sont : Jessica Rhinelander, Sue McTavish, Diana Andrews, Patty Merrill, Zoe Boyles, Kerry-Anne Bourne, Skye Hanlon, Grace Catts Tucker et Lauren Massey.

Les résultats du CPEDI 3* de Deauville se trouvent ici : www.handiequicompet.fr/fr/125/resultats-2014.

La prochaine étape sera le CPEDI 3* Moorsele (Belgique, 25 au 27 avril) et enfin le CPEDI 3* Mannheim (Allemagne, 3 au 7 mai).

La participation de ces athlètes canadiennes à ces épreuves a été rendue possible grâce au programme À nous le podium, une initiative sportive nationale conçue afin d’aider les athlètes d’été et d’hiver du Canada à atteindre les podiums des Jeux olympiques et paralympiques.

À propos de Para-équestre Canada
Para-équestre Canada est le comité de Canada Hippique chargé d’élaborer des programmes pour athlètes avec incapacité physique, et de mettre en œuvre le programme de  haute performance du  para-dressage. Au Canada, la discipline para-équestre est l’une des plus couronnées de succès sur la scène internationale. Les athlètes ont ramené au pays une médaille d’or en individuel et une d’argent en individuel à l’occasion des Jeux paralympiques de 2008. Ils ont aussi remporté deux médailles de bronze en individuel lors des Jeux paralympiques de 2004.

À propos du sport para-équestre
Le sport para-équestre donne aux cavaliers avec incapacité physique la possibilité de se mesurer à  d’autres cavaliers possédant des aptitudes similaires. On attribue une « catégorie » aux cavaliers selon leurs capacités motrices et le jugement en concours repose sur leurs compétences équestres face à d’autres athlètes de la même catégorie. À l’aide du profil fonctionnel de l’athlète qu’ils auront tracé, ce dernier pourra prendre part à l’une des cinq catégories de dressage présentées en compétition, la catégorie IA étant réservée aux cavaliers les plus atteints et la catégorie IV, à ceux qui le sont moins. Plusieurs athlètes para-équestres compétitionnent également aux côtés de cavaliers valides lors de concours de Canada Hippique. En para-équestre de base, diverses disciplines sont offertes, tandis que le para-dressage est le seul sport présenté en concours international. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiterwww.equinecanada.ca/para-equestrian.

Tags: