Les athlètes ayant de la PC rendent le Canada fier

le 7 octobre, 2015

Team Canada cerebral palsy athletes from Toronto 2015

Le mercredi 7 octobre est la Journée mondiale de la paralysie cérébrale (PC) et c’est une occasion en or de rendre hommage à certains des meilleurs paralympiens du Canada. Les athlètes ayant de la PC participent à plusieurs sports aux Jeux paralympiques, dont la para-natation, le para-athlétisme, le soccer à sept, le para-cyclisme, le ski para-alpin et d’autres.

Le para-nageur Danial Murphy, d’Halifax, en N.-É., a gagné une médaille de bronze aux récents Jeux parapanaméricains à Toronto et il dit que le sport a été bénéfique à sa vie dans et hors de la piscine.

« Le sport m’a aidé à apprendre des habiletés, à être indépendant et à acquérir de la confiance socialement », a dit Murphy, âgé de 26 ans, dont la PC affecte le côté droit de son corps. « Cela m’a même aidé à obtenir le travail que j’ai présentement. » Murphy est instructeur de natation et de sécurité aquatique à Sackville, en N.-É.

Christian Daniel, de Calgary, aussi un para-nageur, est né dans une famille sportive et ils connaissaient les bienfaits de placer leurs enfants dans le sport. Daniel, qui a participé à quatre finales aux récents Jeux parapanaméricains de Toronto 2015, a des souvenirs à l’école primaire d’avoir été mis de côté pour certaines activités et d’avoir éprouvé des difficultés dans les longues marches à cause de la PC qui affecte ses jambes.

« Il y a eu quelques défis en grandissant, spécialement d’abord à l’école », a dit Daniel. « Mais j’ai appris rapidement qu’ils étaient relativement mineurs et que je pouvais les surmonter. J’ai eu de l’excellent soutien et si cela n’avait pas été de mes parents je ne sais pas si j’aurais fait du sport. »

Il y a plusieurs excellentes histoires d’athlètes canadiens de PC: Nathan Dewitt, de Surrey, en C.-B., est né avec de la paralysie cérébrale dyplégie. Les médecins lui ont dit qu’il ne pourrait pas faire de vélo ou marcher, mais il les a fait mentir. À 15 ans il a commencé à jouer au hockey sur luge, ce qui a conduit à d’autres sports. À la recommandation de son physiothérapeute, Dewitt a décidé d’essayer la course en fauteuil roulant. Il a été finaliste aux Jeux paralympiques de Londres 2012.

Le lanceur Kyle Pettey, de Brampton, en Ontario, est quatre fois paralympien et le champion du disque parapanaméricain Kevin Strybosch, de London, en Ontario, a aussi été membre de l’équipe nationale de volleyball assis du Canada et il a joué aux championnats du monde 2011.

En boccia, Paul Gauthier est quatre fois médaillé paralympique ainsi qu’un entrepreneur couronné de succès et Tammy McLeod, de London, en Ontario, a récemment gagné une médaille de bronze à Toronto. La nageuse Morgan Bird a été double médaillée d’or aux Jeux parapanaméricains.

La paralysie cérébrale (PC) est le handicap physique le plus fréquent dans l’enfance et est un des moins compris. C’est un état dans lequel le tonus musculaire, les réflexes, la position ou le mouvement sont affectés. Il peut être présent dès la naissance ou acquis jusqu’à trois ans à la suite d’un accident vasculaire cérébral ou d’une blessure à la tête. Pour le sport, les athlètes qui subissent une blessure au cerveau après l’âge de trois ans tombent aussi dans ce groupe.

Pour obtenir plus de renseignements sur les occasions de sport paralympique pour les athlètes ayant de la PC et d’autres déficiences, veuillez visiter: http://paralympique.ca/trouvezvotresport.

L’objectif de la journée de la PC est de développer la sensibilisation publique, améliorer les droits et l’éducation pour les personnes ayant de la PC dans la collectivité médicale et aider les gens ayant de la PC à avoir une meilleure qualité de vie et de meilleures occasions d’emplois.