Les paranageuses quittent Glasgow avec une médaille de bronze et des tonnes d’encouragement

le 30 juillet, 2014

Aurelie with bronze medalLe trio de paranageuses d’Aurélie Rivard, Katarina Roxon et Morgan Bird quittera Glasgow tôt mercredi matin en route vers les Championnats panpacifiques de paranatation à Pasadena, en Californie, amenant avec eux une médaille de bronze et des tonnes d’encouragement.

Coéquipières et bonnes amies, elles étaient les seules Paralympiennes de la formation canadienne composée de 33 nageurs.

 « C’était une expérience incroyable, je suis tellement heureuse », s’est exclamée Roxon. « Ce sont mes deuxièmes Jeux du Commonwealth. Benoit Huot et moi étions les deux seuls paranageurs à Delhi [en 2010] et je ne connaissais pas personne. C’était quand même une belle expérience, mais je suis tellement heureuse d’avoir pu partager cette expérience avec mes amies Morgan Bird et Aurélie Rivard qui sont elles aussi membres de l’équipe para. C’était vraiment super d’être ici toutes les trois. »

Rivard, de St-Jean-sur-Richelieu, Québec, a remporté la seule médaille du Canada en paranatation. Elle a remporté le bronze du 200m quatre nages féminin SM10 mardi en 2:32.09, il s’agissait de son deuxième meilleur temps de suite établi ce jour-là.

« J’espérais gagner l’argent mais la fille qui l’a eu, on a toujours des courses serrées », a avoué Rivard. « J’ai vraiment aimé les Jeux du Commonwealth. J’ai la chance de m’entraîner avec Ryan Cochrane, Katerine Savard, c’est vraiment super. Je peux observer et apprendre d’eux. C’est incroyable. Je n’ai jamais vécu une expérience pareille dans ma vie. »

Roxon s’est classée cinquième en établissant elle aussi un meilleur temps sur la distance avec un chrono de 2:43.19. Elle fait normalement compétition dans une autre classe de paranatation que celle offerte à Glasgow (puisque son handicap est plus sévère que ses compétitrices à Glasgow), mais pour elle, il s’agissait de se donner un défi.

« J’adore compétitionner aux Jeux du Commonwealth », a déclaré Roxon. « C’est tellement excitant que les paras soient inclus avec les athlètes physiquement aptes. Ils nous incluent dans tout et on se sent vraiment bien accueillis. C’est pour ça que j’adore ça. »

Les Championnats panpacifiques de paranatation se dérouleront du 6 au 11 août.

 

Tags: