Les skieurs canadiens para-alpins Canadiens brillent à la Coupe du monde

le 12 février, 2018

L'Équipe canadienne de ski para-alpin a mis un point d'exclamation sur les dernières épreuves de la Coupe du monde, avant le début des Jeux paralympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang, en récoltant quinze médailles, dont neuf médailles d’or, aux finales de la Coupe du monde de ski para-alpin à Kimberley, en Colombie-Britannique.

La série comprenait deux courses de descente le samedi 10 février et deux super-G le dimanche 11 février.

Mac Marcoux (Sault Ste-Marie, ON) et son guide Jack Leitch (Calgary, AB) ont mené la délégation canadienne en remportant les quatre épreuves de vitesse. Leurs médailles d’or ont permis au duo de décrocher le titre de champions du Globe de cristal IPC du classement général de la saison 2017-2018 ainsi que les Globes de cristal en descente et en super-G. Ces derniers résultats permettent à Marcoux d’agrandir sa collection de Globes de cristal déjà remportés en descente en 2016 et 2017, et en super-G en 2016.

« Honnêtement, nous ne pourrions être plus heureux de ce que représente cette série de courses avec quatre victoires, a indiqué Marcoux, 20 ans, qui a parfois terminé avec plus de quatre secondes d'avance sur son plus proche concurrent. Cela me donne beaucoup de confiance pour les Jeux de PyeongChang. Je crois que nous pouvons encore faire mieux, et nous avons hâte d’arriver en Corée du Sud et de compétitionner. »

Marcoux et Leitch n'ont pas été les seuls à remporter un Globe de cristal dans le cadre de ce circuit. La jeune talentueuse Mollie Jepsen (Vancouver, BC) est montée pour la première fois sur le podium de la Coupe du Monde, non pas une seule fois, mais à trois reprises pendant le week-end. En super-G, la jeune athlète de 18 ans, a dû lutter contre la neige et la mauvaise visibilité pour rafler sa première Coupe du monde. Elle a également terminé au 2e rang en descente et en super-G. Sa performance en super-G lui a permis de remporter le Globe de cristal IPC au classement général du super-G pour la saison 2017-2018. 

« Les épreuves de vitesse sont évidemment ma force en ce moment. Je suis vraiment heureuse de mes solides descentes ici, a souligné Jepsen après sa victoire. J'ai connu quelques saisons difficiles en raison de blessures, mais ces résultats arrivent à point pour me donner confiance. C’est un timing parfait. »  

Jepsen a partagé les honneurs avec sa coéquipière Alana Ramsay (Calgary, AB), qui est également montée sur le podium à trois reprises, en remportant une médaille d’or en descente, et en décrochant une 1re place et une 3e place en super-G. Ramsay était très heureuse de gagner à la station de ski où elle a passé une grande partie de son début de carrière.

« Cela me donne un bon momentum à l'approche des Jeux », a déclaré la skieuse de 23 ans, qui a terminé la saison de Coupe du monde au 2e rang du classement général. C’est super! Je suis une skieuse de vitesse. J’adore la descente et le super-G. Il y aura évidemment de nombreuses excellentes coureuses à PyeongChang, mais les temps sont assez serrés et je vais vraiment pousser fort. »

Alexis Guimond (Gatineau, QC) a terminé le week-end avec une victoire en super-G de même qu’une 3e place en super-G et une 3e place en descente.

« C'était rapide! s’est exclamé Guimond, 18 ans, après sa descente victorieuse. J’ai bien skié dans la section du haut et j’ai eu une petite baisse d’énergie sur les plats, mais j’ai réussi à filer vers l’arrivée. C’est certain que cela me donne plus de confiance pour mes premiers Jeux paralympiques. »

Kurt Oatway (Calgary, AB) a également décroché une 1re place en descente. Le skieur de 34 ans l'a emporté dans la catégorie monoskieur (sit-ski), où la compétition est féroce, avec 24 centièmes de seconde d'avance sur le Japonais Akira Kano.

Braydon Luscombe (Duncan, BC), 25 ans, s’est également hissé sur la troisième marche du podium de la descente masculine pour décrocher un deuxième podium en carrière sur le circuit de la Coupe du monde.

Les douze athlètes de l'Équipe canadienne de ski para-alpin remplissent les critères techniques de qualification pour les Jeux paralympiques d'hiver. Canada Alpin annoncera, le vendredi 16 février, les athlètes qui feront partie de la délégation canadienne.