Mark Arendz remporte une médaille d’argent à la Coupe du monde paranordique à PyeongChang

le 17 mars, 2017
PYEONGCHANG, Corée—Dire que Mark Arendz est sur une lancée serait un euphémisme.
 
Le résident de Hartsville sur l’Île-du-Prince-Édouard a soutenu sa récolte de cinq médailles au dernier championnat du monde en réalisant sa troisième performance médaillée consécutive à l’événement test paranordique à PyeongChang mardi. Arendz a obtenu la médaille d'argent dans des conditions brutales lors de la course masculine de 15 kilomètres avec un temps de 53: 49.8.
 
« Aujourd'hui s'est avéré être ardu avec des gros flocons de neige ralentissant un parcours qui était déjà lent dans les deux premiers tours », a déclaré Arendz. «Je me suis causé des ennuis en manquant le premier tir. Cela m'a forcé à travailler beaucoup plus fort pour le reste de la course, en essayant de rattraper cette erreur du début. J'ai essayé de rester cohérent sur le parcours, et j'ai tranquillement rattrapé un peu de temps pour finir par prendre la deuxième place. »
 
Travaillant fort sur ses skis, Arendz, âgé de 26 ans, a été parfait au tir pour ses trois derniers passages au champ.
 
Tout en remontant les rangs sur le parcours, le Français Benjamin Daviet s’est placé hors de portée et a établi le temps à battre à 52: 07,7 (0 + 2 + 0 + 1).  Grygorii Vovchynskyi a manqué un tir à sa dernière ronde, mais s’est accroché pour la médaille de bronze avec un temps de 54: 50.0.
 
Après avoir remporté des médailles dans toutes les distances à la fois en biathlon et en ski de fond, Arendz sera confiant au cours de la prochaine année lorsqu’il tentera de participer à ses troisièmes Jeux paralympiques et d’ajouter aux deux médailles remportées lors des Jeux de Sotchi.
 
« Quitter un site où vous avez eu du succès rend le retour certainement plus facile », a ajouté Arendz. «Ça donne la confiance de pouvoir réussir à nouveau, et confirme avoir les attributs qui seront nécessaires pour réussir à un endroit particulier. »
 
Derek Zaplotinsky, de Smokey Lake, en Alberta, a terminé 12e de l’épreuve masculine de 15 kilomètres ski assis après avoir manqué trois tirs (1 + 0 + 1 + 1), avec un temps de 1: 00: 02.8.
 
L'Allemand Martin Fleig a remporté la catégorie avec un temps de 52: 22.8.
 
Brittany Hudak, de Prince Albert, en Saskatchewan, a eu sa meilleure course dans la catégorie féminine de 12,5 kilomètres. L’athlète de 23 ans a terminé quatrième avec un temps de 50: 54.9 dans la discipline de course de biathlon la plus difficile.
 
Les femmes ukrainiennes ont balayé le podium. Oleksandra Kononova a gagné la course avec un temps de 46: 12.0 (2 + 0 + 1 + 0). Liudmyla Liashenko a terminé deuxième avec 47: 19,5 (1 + 1 + 0 + 1). Iryna Bui s’est accrochée pour compléter le podium en dépit d'une cible manquée dans ses dernier tirs, en enregistrant un temps de 49: 36.1.
 
 

source: Cross Country Canada / Ski de fond Canada