Médaille d’argent pour Dueck, de bronze pour Marcoux er Fémy dans la descente paralympique masculine aux Jeux paralympiques de Sotchi 2014

le 8 mars, 2014

SOTCHI, RUS. (le 8 mars 2014) –L’équipe para-alpine canadienne a commencé sur les chapeaux de roues. Josh Dueck, de Kimberley, en C.-B. a gagné une médaille d’argent et Mac Marcoux, de Sault Ste. Marie, en Ontario, une de bronze dans la descente masculine, samedi, lors de la première journée de compétition aux Jeux paralympiques d’hiver de Sotchi 2014.

Lors du 10e anniversaire de l’accident de ski acrobatique qui l’a envoyé sur un fauteuil roulant, le skieur assis Dueck a fêté sa deuxième médaille paralympique d’argent, ajoutant à sa médaille d’argent en slalom lors des Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver 2010.

«C’est fantastique», a dit Dueck après la course. «Je visais vraiment une question de performance et j’ai adopté la ligne rapide en descendant la piste et j’ai pris des chances et j’ai été assez chanceux … J’ai franchi la ligne et je suis enchanté. Deuxième est superbe.»

Même si une longue attente au départ à cause de retards dans le parcours a dérangé certains skieurs, Dueck a dit que le temps supplémentaire l’a aidé à exploiter son énergie, à penser à sa famille chez-elle au Canada et à se préparer à «simplement absolument tout donner.»

«C’était plus une question de tout laisser aller et de simplement skier», a dit Dueck, qui a skié avec une photographie de sa fille placée sur son coeur.

 Dueck semblait se diriger vers la médaille d’or, alors que les skieurs, les uns après les autres, ont essayé de suivre sa ligne rapide, mais le Japonais Akira Kano a surpassé le temps de Dueck de 1:24,19 pour gagner (1:23,80). Takeshi Suzuki, aussi du Japon, a obtenu la médaille de bronze (1:24,75).

Comparée à sa médaille d’argent de Vancouver, Dueck a donné le crédit pour sa médaille de samedi à une approche plus mature et aussi au développement de la technologie du ski assis dans laquelle l’équipe canadienne a investi  au cours des quatre dernières années.

«L’équipement a été énorme. Nous avons investi beaucoup d’énergie pour garder cet équipement compétitif contre le restant du monde et peut-être même un peu meilleur», a dit Dueck. «J’ai eu la capacité d’y faire confiance, de foncer dans la piste et de m’amuser.»

Mac Marcoux, âgé de 16 ans, qui skie dans la catégorie de déficience visuelle, a surmonté un changement de dernière minute de son guide pour devenir ce qu’on croit être le plus jeune médaillé paralympique de l’histoire du Canada dans la discipline alpine. Son guide régulier et frère aîné BJ Marcoux, âgé de 19 ans, a été mis sur la touche à cause d’une blessure au dos et donc Marcoux a plutôt été guidé par Robin Fémy, de Mont-Tremblant, au Québec.

«C’est tellement irréel présentement», a dit Marcoux à propos d’avoir gagné la médaille de bronze (1:23,02) à ses premiers Jeux paralympiques. «C’est le fait saillant de ma carrière jusqu’à maintenant. C’est tellement excitant. Mon frère BJ est encore ici pour m’encourager depuis en bas et quand j’ai franchi la ligne il a été la première personne que j’ai entendu siffler depuis les gradins. Dès que je suis arrivé en bas j’ai su qu’il était là et cela signifie beaucoup.»

«Quand nous avons descendu ce dernier pitch, j’ai levé les yeux et j’ai vu la mer de gens et j’ai entendu le bruit et la sensation a été irréelle», a ajouté Fémy. «Venir dans cette course en ne sachant pas ce qui se produirait et être maintenant sur le podium, je peux dire que cela ne peut pas être beaucoup mieux que cela.»

L’Espagnol Yon Santacana a remporté la médaille d’or dans la catégorie de déficience visuelle (1:21,76), tandis que Miroslav Haraus, de Slovaquie, a obtenu celle d’argent (1:22.01).

Les Canadiens Kurt Oatway, de Calgary, en Alberta, et Caleb Brousseau, de Terrace, en C.-B., ont terminé cinquième (1:25,46) et sixième (1:25,62), respectivement, dans la catégorie de ski assis. Les deux athlètes faisaient leurs débuts paralympiques. Les skieurs debouts Braydon Luscombe, de Duncan, en C.-B., et Kirk Schornstein, de Spruce Grove, en Alberta, qui skiaient aussi dans leurs premiers Jeux, n’ont pas terminé. Il n’y avait pas de Canadiennes dans la descente féminine.

La prochaine épreuve sera le super-G masculin, dimanche, qui présentera les mêmes athlètes canadiens qui ont participé à la descente de samedi, en plus de Matt Hallat, de Coquitlam, en C.-B.

PHOTOGRAPHIE: Les médias sont invités à visiter photos.paralympic.ca et à créer un compte pour pouvoir télécharger des photos en haute résolution des athlètes paralympiques canadiens en tout temps, sans frais.

Pour obtenir l’information complète sur Équipe Canada aux Jeux paralympiques de Sotchi 2014, veuillez visiter paralympique.ca/equipe-canada.

 

INFORMATION

Kelsey Verboom
Attachée de presse, para-alpin 
Cell. à SOTCHI: 011-7-938-454-3196
kverboom@alpinecanada.org

Alison Korn
Chef de presse et attachée de presse, para-snowboard
Cell. à SOTCHI: 011-7-938-454-3162
akorn@paralympic.ca