Médaille d’argent pour Mark Arendz au biathlon du Championnat du monde paranordique

le 15 février, 2017

FINSTERAU, Allemagne—Mark Arendz avait un rendez-vous avec le podium en cette journée de Saint-Valentin, remportant la médaille d’argent au Championnat du monde de ski paranordique mardi. 

 
L’athlète natif de Hartsville sur l’Île-du-Prince-Édouard était à la recherche d’un deuxième titre de championnat du monde, mais une simple cible manquée lors de son quatrième et dernier passage au tir l'a relégué à la deuxième place de l'épreuve individuelle de biathlon masculin de 15 kilomètres. Le médaillé paralympique à deux reprises a remporté la médaille d'argent avec un chrono de 38: 33.7.
 
« Après avoir franchi la ligne d'arrivée, la seule chose à laquelle je pensais était ma faute (au tir), et le fait que j’aie laissé glisser la médaille d’or entre mes mains, » a déclaré Arendz.  « Mais je me suis rapidement réjoui du fait que j'avais gagné une médaille d'argent au Championnat du monde. »

 
Le Français Benjamin Daviet a remporté la médaille d’or avec un temps de 38:33.7 (0+0+0+1).  Le Norvégien Nils-Erik Ulset a mis la main sur la médaille de bronze avec un temps de 40:26.7 (1+0+1+0). 
 
Arendz, âgé de 26 ans, a exécuté sa tactique de course à la quasi perfection, avec des tirs précis et du ski puissant.
 
« Le plan était de tirer sans fautes aujourd’hui. J'en étais capable, mais j’ai eu un laps de concentration, et par conséquent, une faute,» a ajouté Arendz.  « Je pensais probablement que cette course serait gagnée sur le champ de tir.  J'ai commencé un peu plus lentement au premier tour alors j'ai dû mettre un effort supplémentaire pour maîtriser le corps au tir. »  
 
Il s’agit de la quatrième médaille de championnat du monde paranordique pour Arendz et une deuxième cette semaine. Il a remporté son deuxième titre paranordique en carrière plus tôt cette semaine à l’épreuve de biathlon de distance moyenne.
 
« C'est l'une des concurrences les plus difficiles qui ait jamais existée dans le biathlon masculin, donc de monter sur le podium encore une fois aujourd'hui, c'est la preuve de ma condition physique et de l'excellence dont notre équipe est fière et m'offre chaque course,» a déclaré Arendz suite à la cérémonie des médailles.  
 
Les meilleures performances en carrière se sont poursuivies au cours de la journée pour les Canadiens.
 
Derek Zaplotinsky, de Smokey Lake en Alberta, a connu la course de sa vie au 15km masculin de ski assis. L’athlète, qui en est à sa deuxième année au sein de l’équipe canadienne, a enregistré un temps de 53:28.1 (0+1+2+1), bon pour la cinquième place.
 
L’Allemand Martin Fleig a remporté la classification avec un temps de 44:39.4 (0+0+1+0).
 
La Canadienne Brittany Hudak a elle aussi obtenu le cinquième rang, à l’épreuve féminine de 12,5km debout.  Une faute à son deuxième passage au tir a peut-être empêché l’athlète de Prince-Albert en Saskatchewan de monter sur le podium.
 
Hudak a arrêté le chrono à 44:14.9 (0+1+0+0).
 
L’Ukrainienne Liudmyla Liashenko, a remporté la division avec un temps de 39:10 (1+0+0+0).
 
 
Le Championnat du monde de ski paranordique se poursuit mercredi avec les épreuves de relais mixte de ski de fond.
 
Cross Country Canada