Morgan Bird et Nicolas Turbide sont les fers de lance d’un fleuve de médailles aux Jeux parapanaméricains

le 9 août, 2015

 James Leroux wins gold, Issac Bouckley wins silver and Alexander Elliot bronze

TORONTO _ Le rythme régulier de voyages sur le podium par les nageurs canadiens s’est transformé en torrent déchaîné, dimanche soir, alors que le Canada a gagné 15 médailles dans la piscine aux Jeux parapanaméricains de Toronto 2015.

Morgan Bird, de Calgary, a gagné deux médailles d’or, Nicolas Turbide, de Québec, a gagné sa deuxième médaille d’or en autant de soirs et les Canadiens ont balayé deux épreuves pour terminer la soirée avec cinq médailles d’or, quatre d’argent et six de bronze.

Turbide et Zack McAllister, de Lethbridge, en Alberta, ont aussi établi des records des Amériques alors que le Canada a augmenté son total à 24 médailles (six d’or, neuf d’argent, neuf de bronze), plus que n’importe quel autre pays participant à la compétition.

Bird a gagné le 400m libre S8 en 5:19,33 minutes. Environ 90 minutes plus tard il était de retour dans l’eau et il a gagné le 50m libre en 32 secondes. Les deux temps sont des records personnels.

« Je n’avais pas prévu cela, a dit Bird, âgé de 21 ans, qui a de la paralysie cérébrale. Cela a été une soirée occupée pour moi.

« J’ai bien suivi les deux plans de course je pense. Je suis vraiment heureux des résultats. »

Turbide a conduit un balayage au 100m dos S12-S13. Il a gagné la course pour la déficience visuelle avec un record des Amériques en 1:01,64. Devin Gotell, de Montréal, a terminé deuxième en 1:06,71 et Tyler Mrak, d’Aldergrove, en C.-B., troisième en 1:11,18.

Turbide a dit que partager le podium avec ses coéquipiers a rendu la victoire encore plus spéciale.

« Je n’aurais pas pu espérer mieux, a-t-il dit en criant par-dessus la bruyante foule qui agitait des drapeaux. Je suis pas mal heureux que mes coéquipiers soient aussi montés sur le podium. »

Turbide, âgé de 17 ans, a gagné la médaille d’or du 200m QNI samedi soir avec Gotell, âgé de 24 ans, qui a obtenu celle d’argent.

« Les deux derniers jours ont été mes deux plus grosses épreuves, a-t-il dit. Maintenant nous nous amusons et essayons de faire de notre mieux dans les épreuves que nous ne nageons pas normalement autant et essayons aussi de monter sur le podium. »

Le premier balayage de la soirée a eu lieu au 100m brasse S9. James Leroux, de Repentigny, au Québec, a gagné en 1:11,51, suivi par Issac Bouckley, de Montréal, en 1:12,57, et Alec Elliot, de Kitchener, en Ontario, en 1:14,09.

« Je me sens très heureux et excité parce que c’est chez-nous, a dit Leroux, âgé de 17 ans. Cea me rend très fier.»

Craig McCord, l’entraîneur national de paranatation, a dit que toute l’équipe a tiré avantage des occasions qu’elle a eues.

« Les portes étaient ouvertes et nous les avons franchies, a dit McCord. C’en est la partie excitante. Nous avons saisi chaque occasion que nous avons eue.

« La médaille d’or de Morgan dès le début a été une excellente course. Le balayage des trois gars dans la course suivante a été un point culminant. »

L’objectif du Canada est de gagner entre 80 et 85 médailles pendant la compétition de natation.

Le Brésil a gagné 23 médailles (10 d’or, huit d’argent, cinq de bronze) et le Mexique 17 (sept d’or, quatre d’argent, six de bronze).

McAllister a gagné le 50m libre S8 avec un record des Amériques en 27,69 secondes. Chris Sergeant-Tsonos, de Kingston, en Ontario, a terminé troisième en 28,88 secondes.

McAllister espère que la super démonstration dans la piscine soulève l’intérêt pour la paranatation.

« Je pense que cela signifie que nous recevrons un peu plus de reconnaissance dans des Jeux locaux, a dit l’athlète de 21 ans qui a eu des tumeurs osseuses qui ont limité la croissance et la portée du mouvement dans ses bras et ses jambes.

« Je pense que cela répandra le message à propos du para-sport. Je pense que c’est une bonne chose pour l’intérêt. »

McAllister et Zach Zona avaient déjà fait une présence sur le podium le matin, terminant deuxième et troisième au 400m libre S8.

McAllister a décroché la médaille d’argent en 4:47,88 minutes. Zona, de Waterford, en Ontario, a obtenu celle de bronze avec un record personnel en 4:52,36.

La compétition a attiré 228 athlètes de 19 pays au Centre et pavillon aquatique parapanaméricain. Pour obtenir les résultats complets, allez à http://results.toronto2015.org/PRS/en/swimming/schedule-and-results.htm.

Dans les autres résultats de médailles:

Sabrina Duchesne, de Québec, a gagné celle de bronze au 400m libre S8 en 5:26,47;

Aurélie Rivard, de St-Jean-sur-Richelieu, au Québec, a terminé deuxième au 100m brasse S9 en 1:21,90 et Sarah Girard, de Montréal, troisième en 1:24,15.

Katarina Roxon, de Kippens, à T.-N.L., a gagné celle d’argent au 400m libre S9 en 5:06,72.

L’équipe de relais mixte du 4x50m de 20 points de Tammy Cunnington, de Red Deer, en Alberta, Daniel Murphy, de Bedford, en N.-É., Adam Purdy, de London, en Ontario, et Valérie Drapeau, de Longueuil, au Québec, a terminé troisième en 3:19,36.

Tags: