Record du monde pour Aurélie Rivard!

le 14 août, 2015

TORONTO _ Aurélie Rivard a nagé un record du monde au 100m libre S10 pour gagner un record de six médailles d’or, vendredi soir, alors que l’équipe de paranatation du Canada a complété ses Jeux parapanaméricains les plus couronnés de succès de l’histoire.

« Je ne sais pas comment j’ai réussi cela », a dit une Rivard sous le choc après avoir vu son temps de 59,17 secondes.

Établir un record du monde était quelque chose que Rivard imaginait aux Jeux paralympiques de l’an prochain à Rio de Janerio, pas dans sa septième course en six jours aux Jeux parapanaméricains.

« C’était un de mes objectifs à long terme . . . pas aux Jeux parapanaméricains, et pas spécialement lors du dernier jour », a dit la nageuse de 19 ans, de St-Jean-sur-Richelieu, au Québec, qui est née sans main gauche.

« Je suis fatiguée, vraiment fatiguée. Physiquement cela a été un été difficile. Je ne peux toujours pas y croire. J’étais morte dans les derniers mètres. J’essayais d’effectuer des battements, mais mes jambes se sentaient très lourdes. Quand j’ai touché au mur, il m’a fallu quelques secondes pour le comprendre. »

Les six médailles d’or individuelles sont le plus par n’importe quelle femme canadienne dans des épreuves individuelles dans les mêmes Jeux parapanaméricains.

« Je suis tellement heureuse de l’avoir fait chez-nous », a dit Rivard, qui a aussi gagné une médaille d’argent. « J’en suis super excitée. Tous les efforts que j’ai déployés en valent vraiment la peine.»

Une foule bruyante qui agitait des drapeaux a explosé quand Rivard a touché au mur, battant l’ancien record du monde de 59,77 secondes établi en avril par Sophie Pascoe, de Nouvelle-Zélande.

Samantha Ryan, de Saskatoon, a terminé sixième en 1:08,43.

La victoire de Rivard a été une des quatre médailles d’or dans la dernière journée de natation.  Nicolas Turbide, au 100m papillon S11-13; Justine Morrier, au 200m QNI S14; et Tess Routliffe, au 100m dos féminin S7, ont tous gagné des courses.

Les nageurs canadiens ont gagné 13 médailles lors de la dernière journée (quatre d’or, six d’argent, trois de bronze) et ont terminé les Jeux avec 91 (24-39-28).

Dans une des courses les plus excitantes de la soirée, Turbide, de Québec, a devancé le Brésilien Carlos Farrenberg pour gagner le 100m papillon pour la déficience visuelle en 1:02,65 minutes. Tyler Mrak, d’Aldergrove, en C.-B., a terminé sixième en 1:13,24.

Turbide est revenu de l’arrière après avoir été deuxième après 50 mètres.

« J’ai vu sa vague au virage », a dit Turbide, qui a décroché sa sixième médaille.  « Je savais qu’il était devant moi. Je me suis dit qu’il ne terminerait pas devant moi. »

Morrier, de St-Jean-sur-Richelieu, a battu sa coéquipière Kirstie Kasko, d’Okotoks, en Alberta, pour gagner sa course en 2:44,12. Kasko a terminé en 2:45,00.

L’équipe masculine du relais 4x100m 34 points de Benoît Huot, de Longueuil, au Québec, James Leroux, de Repentigny, au Québec, Jean-Michel Lavallière, de Montréal, et Zach McAllister, de Lethbridge, en Alberta, a terminé deuxième en 4:30,14.

Plus tôt vendredi, Routliffe, de Caledon, en Ontario, a gagné le 100m dos féminin avec un record parapanaméricain en 1:31,19 pour obtenir sa quatrième médaille d’or de la compétition. Sa coéquipière Sarah Mehain, de Montréal, a terminé deuxième en 1:32,25.

Le vétéran Adam Purdy a ajouté une médaille d’argent, terminant en 1:18,96 au 100m dos S6.

C’est la plus grosse récolte de médailles du Canada dans les mêmes Jeux parapanaméricains.

Aussi impressionnants que les résultats finaux ont été, Craig McCord, l’entraîneur national de paranatation, était encore plus heureux de la manière dont les médailles ont été gagnées.

« Nos jeunes athlètes ont vraiment haussé leur niveau », a dit McCord. « Nous avions parlé de pratiquer à gagner. Je pense que nous avons vu cela ici. »

Parmi les nageurs qui ont impressionné McCord il y a Routliffe, âgée de 16 ans, Lavallière, âgé de 24 ans, qui a gagné quatre médailles d’argent individuelles; Turbide, âgé de 17, (trois d’or, trois d’argent); Morgan Bird, âgée de 21 ans (deux d’or, une d’argent) et McAllister, âgé de 21, (une d’or, deux d’argent).

Cela a été un long été pour les paranageurs. Les Jeux parapanaméricains ont eu lieu seulement quelques semaines après les championnats du monde de natation de l’IPC à Glasgow, en Écosse. Un total de 25nageurs ont participé aux deux compétitions.

L’objectif des 40 membres de l’équipe à Toronto était de gagner entre 80 et 85 médailles et d’essayer de battre la puissante équipe brésilienne pour le plus de médailles.

« Nous avons emmené notre plus grosse équipe de paranatation de l’histoire avec des objectifs clairs », a dit McCord. « L’équipe s’est regroupée après une solide performance aux championnats du monde et s’est bien fusionnée.

« Quand la compétition a commencé, tout le monde s’est nourrit des succès des autres. »

La compétition a attiré 228 athlètes de 19 pays au Centre et pavillon aquatique parapanaméricain. Pour obtenir les résultats complets, allez à http://results.toronto2015.org/PRS/en/swimming/schedule-and-results.htm.

Dans les autres résultats:

_ Katerina Roxon, de Kippen, à T.-N.L., a gagné la médaille de bronze au 100m libre S9 en 1:07,08.

_ Nathan Stein, de Maple Ridge, en C.-B., a gagné la médaille de bronze au 100m libre S10 en 53,16 secondes. Isaac Bouckley, de Montréal, a terminé quatrième en 53,81 et Alec Elliott, de Kitchener, en Ontario, cinquième en 56,79.

_ Tammy Cunnington, de Red Deer, en Alberta, s’est classée deuxième au 200m libre S1-4, retranchant 26 secondes à son record personnel pour terminer en 4:14,59.

_ Gordie Michie, de St. Thomas, en Ontario, a terminé deuxième au 200m QNI S14 en 2:20,00 et Adam Rahier, de Surrey, en C.-B., troisième en 2:25,39.

_ Lavallière a terminé cinquième au 100m dos S7 en 1:24,40 et Nathan Clement, de West Vancouver, en C.-B., huitième en 1:33,11.

_ Danial Murphy, de Bedford, en N.-É, a terminé quatrième au 200m libre S1-5 en 3:01,99 et Andrew Cooke, de Penticton, en C.-B., huitième en 3:47,48.

Tags: