Reportage sur ancien paralympien - Josh Dueck

le 5 février, 2018

La flamme paralympique brûle brillamment dans Josh Dueck

Pour la première fois depuis 2010, l’équipe du Canada pour les Jeux paralympiques d’hiver n’inclura pas l’extraordinaire skieur assis Josh Dueck.

Dueck a pris sa retraite après une brillante performance de deux médailles aux Jeux paralympiques d’hiver de Sotchi. Il a remporté celle d’or du super combiné et celle d’argent de la descente. Il a été nommé porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de fermeture.

À Vancouver-Whistler quatre ans auparavant, il a fait sa marque avec une médaille d’argent en slalom.

 

 

« Je me sens très  bien », a dit Dueck, âgé de 37 ans, quand on lui a parlé de ne pas être un concurrent à PyeongChang. « Je suis très excité de voir les Jeux d’un nouveau point de vue. Je suis excité de voir nos athlètes compétitionner à leur plus haut niveau. »

Dueck va tout de même côtoyer, en mars, aux meilleurs para-athlètes d’hiver au monde dans les montagnes et les arénas coréennes. Il sera à PyeongChang dans le cadre de l’équipe de diffusion avec CBC television, un rôle qu’il remplira pour la première fois de sa carrière.

« Je suis enchanté d’avoir l’occasion de partager les histoires des athlètes et de communiquer la valeur du sport par cette plateforme. Le mouvement paralympique montre comment le pouvoir du sport a la capacité d’élever l’esprit humain au-delà du corps physique. »

La couverture en langue anglaise de CBC de PyeongChang 2018 inclura des émissions quotidiennes de télévision pendant les 10 jours de l’événement, dont la couverture en direct des cérémonies d’ouverture et de fermeture, ainsi que de plusieurs diffusions par Internet en direct des compétitions chaque jour.

La couverture en langue française de Radio-Canada inclura aussi les cérémonies d’ouverture et de fermeture ainsi que de la couverture par Internet en direct des compétitions et des émissions de télévision chaque fin de semaine.

Bien sûr, Dueck partagera son expertise sur les épreuves para-alpines, mais il examinera aussi le ski para-nordique parmi toutes les autres disciplines paralympiques.

« Je suis fasciné maintenant par la discipline nordique », dit-il. « J’ai commencé à faire du ski nordique depuis quelques années pour demeurer en forme. Je n’en avais jamais fait auparavant et j’adore absolument cela. Je suis même allé à Canmore en décembre pour encourager tous les Canadiens dans la Coupe du monde.

« J’ai été renversé par l’intensité et l’excitation de ces disciplines. »

Installé à Vernon, en C.-B., Dueck demeure un conférencier populaire avec des demandes à travers l’Amérique du Nord. Il participe aussi à plusieurs collectes de fonds et remplit plusieurs demandes comme entraîneur. 

 

 

Mais rien n’apporte plus de joie à Dueck et à sa femme Lacey que d’élever leurs deux enfants: Nova, âgée de quatre ans, et Hudson, âgé d’un an. Et oui, Nova fait déjà du ski.

« J’ai passé 20 ans dans le sport et maintenant je commence à peine comme parent.

« J’adore être papa. »