Vicky Tolfrey-Goosey lauréate du prix scientifique VISTA de 2017

le 4 juillet, 2017

Vicky Tolfrey-Goosey lauréate du prix scientifique VISTA de 2017

La professeure de l’Université de Loughborough prononcera également un discours à la conférence de septembre.

BONN - le 4 juillet 2017 - Le Comité international paralympique (CIP) a annoncé que le prix scientifique paralympique CIP de 2017 a été décerné à Vicky Tolfrey-Goosey et sera remis à la conférence VISTA de septembre, à Toronto, au Canada. Mme Vicky Tolfrey-Goosey prononcera un discours à la conférence scientifique, qui aura lieu du 20 au 23 septembre.

Depuis près de 20 ans, la professeure de l’Université de Loughborough cherche des façons d’appliquer la science du sport aux athlètes paralympiques s’entraînant pour la scène internationale. Par exemple, lors des Jeux paralympiques de Beijing en 2008, Mme Tolfrey-Goosey a dirigé une équipe de scientifiques du sport et d’experts de la santé, le groupe d’acclimatation de Beijing, afin d’assurer que les athlètes étaient prêts.

« En considérant le calibre des personnes qui tombent dans cette catégorie, je suis réellement honorée de suivre dans les traces des professeurs Lucas van der Woude, Rory Cooper et Gudrun Doll‑Tepper, qui m’ont inspirée de maintes façons. C’est une incroyable réalisation, et j’ai le privilège de recevoir ce prix en 2017 », a affirmé Mme Tolfrey-Goosey.

Son discours est intitulé « Pousser d’Atlanta à Rio : réflexions sur mon parcours de praticienne et de chercheuse. »

Elle parlera de ses activités professionnelles depuis sa participation aux Jeux d’Atlanta en 1996 et soulignera la façon dont des personnes clés ont soutenu la création de son portefeuille de recherche depuis.

« Le dossier universitaire de la professeure Tolfrey-Goosey couvre un vaste éventail de disciplines qui contribuent toutes à l’optimisation des performances des athlètes paralympiques, a déclaré le Dr Peter Van de Vliet, directeur médical et scientifique au CIP. Ses réponses aux exigences très concrètes d’athlètes de différents sports sont toujours appréciées à la fois par les athlètes et leur équipe de soutien, et sont largement reconnues dans le milieu universitaire. Je souhaite féliciter Mme Tolfrey‑Goosey pour ce prix, qui sert à la fois de reconnaissance et d’incitatif pour des travaux futurs dans un domaine en constante évolution, en partenariat avec le CIP. »

Mme Tolfrey-Goosey était membre du comité médical et scientifique du CIP de 2005 à 2010 et agit actuellement en tant que conseillère à la fois pour l’association de rugby en fauteuil roulant de la Grande-Bretagne et le paratriathlon, supervisant la prestation d’un programme de soutien qui a mené à Rio en 2016.

Elle prête ses réalisations à son équipe au Centre Peter Harrison pour les sports pour personnes handicapées à l’Université de Loughborough.

« Notre travail n’est pas entrepris en isolation : nous collaborons avec les entraîneurs et les athlètes eux-mêmes afin de comprendre leurs besoins et ce qui pourrait influencer leurs performances, a-t-elle expliqué. Il est très important d’adopter une approche dirigée par un entraîneur et axée sur un athlète, ce qui fut possible grâce à mon étroite relation de travail à la fois avec l’English Institute of Sport et la British Paralympic Association. »

« J’ai également la chance d’avoir de l’expérience de participation aux Jeux paralympiques en tant que praticienne de sport, ce qui m’a sans aucun doute permis d’approfondir ma compréhension de l’environnement sportif. »

Présenté pour la première fois en 2005, le prix biennal récompense le travail d’un chercheur universitaire pour sa contribution à la recherche dans le domaine du sport pour les personnes avec un handicap. Le prix reconnaît et récompense le travail de chercheurs et sert à promouvoir et à encourager la recherche tout en améliorant la qualité du travail dans ce domaine. Les membres du CIP, les membres du conseil d’administration du CIP, les comités sportifs techniques, les comités permanents et les conseils du CIP peuvent soumettre leurs nominations. Le CIP peut également accepter des candidatures supplémentaires reçues de la part de ses membres, et donc inviter le milieu universitaire scientifique plus large à soumettre des nominations.

La conférence VISTA, tenue pour la première fois en 1993, vise à offrir une tribune pour échanger sur les données actuelles, la recherche et l’expertise liées au sport paralympique et au mouvement paralympique.

Le Comité international paralympique, le Comité paralympique canadien et l’Institut canadien du sport de l’Ontario unissent leurs forces pour organiser la conférence VISTA, dont le thème de l’événement sera « Occasions et défis relatifs au soutien en matière de sciences et de médecine du sport paralympique ».

Pour obtenir plus de renseignements sur la conférence VISTA 2017, rendez-vous à l’adresse www.vista2017.com.

-fin-