Paracyclisme

Photo of cyclists on bike

Le paracyclisme a été inventé par des cyclistes ayant des déficiences visuelles utilisant des tandems et est devenu un sport paralympique aux Jeux de Séoul en 1988.

Aujourd'hui, en plus des athlètes ayant un handicap visuel, le sport est aussi ouvert aux athlètes atteints de la paralysie cérébrale, amputés ou qui ont d'autres handicaps physiques. Selon leur classification, les athlètes utilisent un vélo, un tricycle, un tandem ou un vélo à main.

Le programme de compétitions comprend des sprints, des poursuites individuelles, le 1 000 m contre la montre, des courses sur route et des contre-la-montre sur route individuels et en équipes.

Aux Jeux paralympiques de Londres en 2012, 225 athlètes participeront à 18 épreuves sur piste et 225 athlètes participeront à 32 épreuves sur route.

Classification

Les cyclistes aux Jeux paralympiques et autres événements sanctionnés par l’UCI, tels que les Championnats mondiaux, doivent se classer dans l’une des quatre catégories de handicaps (locomoteur, infirmité motrice cérébrale ou déficient visuel et malvoyant et vélo à main). Chaque catégorie de handicap est divisée en plusieurs sous-catégories ou divisions.

1) Vélos a mains avec 4 sous-catégories (H1, H2, H3, H4)

2) Tandems (Co-Pilote+ Pilote) (B)

3) Tricycles avec 2 sous-catégories (T1-T2)

4) Vélo avec adaptations handicap du haut ou/et bas du corps, paralysies cérébrale / avec 5 sous-catégories  (C1, C2, C3, C4, C5)

Cliquez ici pour obtenir le guide de classification de paracyclisme de l’UCI

Un système de classification fonctionnelle est utilisé pour évaluer la capacité fonctionnelle des athlètes et leur capacité de participer à des compétitions de cyclisme à main, selon la gravité de leur lésion médullaire ou du handicap correspondant. Pour la classification, les athlètes doivent avoir leur tenue et leur équipement de course, et les évaluateurs doivent consulter la documentation médicale sur le handicap de chaque athlète, faire subir à chacun des tests de la capacité fonctionnelle établie en fonction des exigences du sport et procéder à une observation des athlètes à l’entraînement et en compétition.