Le Mouvement paralympique a connu une croissance exponentielle au cours des dernières décennies, et ce, dans le monde entier. Le sport paralympique continue de se développer et de gagner du terrain. Le Canada est considéré comme un chef de file du Mouvement paralympique et est fier d’en faire partie.

Le mot « paralympique » est composé du préfixe grec « para » (à côté) et du mot « olympique ». Il veut dire que les Paralympiques sont des Jeux parallèles aux Olympiques et illustre la coexistence des deux mouvements.

Cliquez ici pour obtenir une liste des résultats récents des Jeux paralympiques d'Équipe Canada.

1948 Les Jeux paralympiques tirent leur origine d’une compétition en fauteuil roulant organisée en 1948, en Angleterre, par le Dr Ludwig Guttmann pour les militaires blessés. Cet événement, connu comme les Jeux de Stoke Mandeville, a lieu le jour de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 1948 à Londres.

1960 La première édition de ce qui plus tard serait appelé les Jeux paralympiques a lieu à Rome, avec 400 athlètes provenant de 23 pays.

1968 Le Canada participe à ses premiers Jeux paralympiques à Tel-Aviv, en Israël avec un contingent de 25 athlètes et remporte 19 médailles. La participation du Canada a largement été rendue possible grâce aux efforts du chirurgien orthopédique Robert Jackson, qui plus tard est devenu le premier président de l’Association canadienne de basketball en fauteuil roulant et le fondateur de l’organisme précurseur du Comité paralympique canadien.

1972 À Heidelberg, en Allemagne, le Canada réédite sa performance des Jeux de 1968 en gagnant 19 médailles. La délégation canadienne est composée de 40 membres.

1976 Les efforts du Dr Robert Jackson aboutissent à l’organisation, à Toronto, des Torontolympiades, qui plus tard seront connus comme les cinquièmes Jeux paralympiques. Ces Jeux sont les premiers à inclure les athlètes amputés et ceux ayant une déficience visuelle. Le Canada y récolte 77 médailles avec une équipe de 89 athlètes. Après ces Jeux, le gouvernement du Canada octroie des fonds pour aider à offrir des occasions de participation sportive aux personnes ayant un handicap. Les tout premiers Jeux paralympiques d’hiver sont organisés à Ornskoldsvik, en Suède, avec deux sports au programme de compétition, le ski alpin et le ski de fond. Le Canada y envoie six athlètes qui récoltent quatre médailles (deux d’or et deux de bronze).

1980 Le Canada envoie une équipe de 94 athlètes aux Jeux paralympiques d’été à Arnhem, aux Pays-Bas, où il récolte 130 médailles (64 d’or, 35 d’argent et 31 de bronze) et termine au quatrième rang du tableau des médailles. Les Jeux paralympiques d’hiver organisés à Geilo, en Norvège voient la participation de 20 athlètes canadiens qui rapportent six médailles au pays.

1981 La Fédération canadienne des organisations de sport pour handicapés (FCOSH) est mise sur pied. Quatre organismes nationaux de sport en font partie : l’Association canadienne pour les skieurs handicapés, l’Association canadienne des sports pour amputés, l’Association canadienne des sports pour aveugles et l’Association canadienne des sports en fauteuil roulant. Le mandat de la fédération est de coordonner les activités communes aux organisations membres pour la promotion, l’intégration des règles, l’entraînement, ainsi que l’administration des sports et des compétitions auxquels participent des athlètes ayant différents types de handicap.

1982 La transformation des Jeux paralympiques en un événement multisport d’envergure mène à la formation du Comité international de coordination des organisations mondiales de sport pour handicapés (CIC). Le CIC reconnaît la FCOSH comme l’organisme de régie du sport paralympique au Canada.

1984 Les Jeux paralympiques d’hiver de 1984 se tiennent à Innsbruck, en Autriche, où le Canada récolte 14 médailles avec une équipe de 22 athlètes. Plus tard, au cours de la même année, les Jeux d’été ont lieu dans deux pays, les États-Unis, dans la ville de New York, et la Grande-Bretagne, où ils renouent avec leurs racines à Stoke Mandeville. Ces événements voient le Canada gagner 238 podiums avec 166 participants.

1987 La FCOSH continue de jouer un rôle de premier plan dans le sport pour les athlètes ayant un handicap. En plus d’envoyer une équipe canadienne aux Jeux paralympiques, en 1987, elle commence à coordonner des compétitions multisports pour les athlètes ayant un handicap au Canada. Les premiers Jeux sont organisés à Brantford, en Ontario et génèrent un legs financier qui stimule significativement le développement du sport pour les athlètes ayant un handicap.

1988 Le Canada participe aux Jeux paralympiques de 1988 et termine au quatrième rang du classement général avec 149 médailles. Organisés à Séoul, en Corée du Sud, ce sont les premiers Jeux paralympiques à se tenir simultanément avec les Jeux olympiques. Plus tôt, cette année-là, les Jeux d’hiver s’étaient de nouveau déroulés à Innsbruck, en Autriche. Le Canada y a récolté 13 médailles avec une équipe de 20 athlètes.

1989 Le Comité international paralympique est fondé en vue d’assurer le rôle d’organisme responsable du Mouvement paralympique mondial. Le président fondateur de l’IPC est un Canadien, le Dr Robert (Bob) Steadward, qui est demeuré à la tête de l’organisation jusqu’en 2001.

1992 Albertville 1992 est la première édition des Jeux paralympiques d’hiver à se tenir dans la même ville et à utiliser les mêmes installations que les Jeux olympiques. Le Canada envoie une équipe de 19 athlètes en France qui y remporte 12 médailles. Plus tard, au cours de la même année, les Jeux paralympiques de Barcelone 1992 ont lieu peu de temps après les Jeux olympiques. L’équipe canadienne, composée de 138 athlètes, rapportent 75 médailles au pays.

1993 La Fédération canadiennes des organisations de sport pour handicapés devient le Comité paralympique canadien (CPC), et pour la première fois, les athlètes ayant un handicap sont inclus dans les Jeux du Canada organisés à Kamloops, en Colombie-Britannique.

1994 L’équipe canadienne récolte huit médailles aux Jeux paralympiques d’hiver de Lillehammer 1994 en Norvège. Le Canada est représenté par 31 athlètes à ces Jeux. 

1996 Aux Jeux olympiques d’été de 1996 à Atlanta, une équipe de 133 athlètes défend les couleurs du Canada et remporte 69 médailles, y compris 24 d’or. Le Canada termine au septième rang du tableau des médailles.

1998 Le Canada récolte 15 médailles aux Jeux paralympiques d’hiver de 1998 à Nagano, y compris une médaille d’or remportée par Daniel Wesley en ski alpin (super-G, ski assis). Trente-trois athlètes ont fait le voyage jusqu’au Japon afin d’y représenter le Canada.

2000 Le Canada envoie 166 athlètes à Sydney pour prendre part aux Jeux paralympiques de 2000. La récolte du Canada totalise 96 médailles, soit 38 d’or, 33 d’argent et 25 de bronze, ce qui lui vaut la troisième place au classement des pays établi selon le total de médailles d’or.

2001 Le CPC connaît une croissance telle que l’organisation compte 22 organismes nationaux de sport. Le CPC se dote d’un mandat faisant de lui une organisation basée sur un « mouvement » afin d’agir au nom de tous les athlètes ayant un handicap en leur offrant une série de programmes en plus de soutenir les Jeux.

2002 Aux Jeux paralympiques d’hiver à Salt Lake City, Utah, les athlètes canadiens récoltent 15 médailles, méritant ainsi la septième place au tableau des médailles. Le contingent canadien est constitué de 27 athlètes. 

2003 Vancouver est choisie pour accueillir les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 (COVAN) est créé. C’est la première fois qu’un comité organisateur hôte inclut le mot « paralympiques » dans son nom officiel.

2004 L’équipe envoyée par le CPC pour à Athènes, en Grèce pour y défendre les couleurs du Canada aux Jeux paralympiques d’été de 2014 est composée de 146 athlètes qui obtiennent le meilleur classement du Canada, soit une troisième place, au tableau des médailles, grâce à une récolte de 72 médailles. Stephanie Dixon remporte huit médailles en paranatation, égalant ainsi le record du plus grand nombre de médailles gagnées par un seul athlète aux Jeux. Le CPC conclut une entente sur les marques de commerce avec le COVAN.

2005 Le CPC dévoile un nouveau logo. Le conseil d’administration du CPC approuve le plan opérationnel 2006-2011 qui encadrera l’organisation au-delà des Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver 2010.

2006 Une équipe canadienne de 34 membres représente le Canada aux Jeux paralympiques d’hiver de 2006 à Turin, en Italie où les athlètes canadiens obtiennent leur meilleur classement à des Jeux d’hiver en terminant au sixième rang du tableau établi selon le nombre total de médailles. Le Canada récolte 13 médailles à ces Jeux.

2007 Le Canada conclut les Jeux parapanaméricains de 2007 à Rio de Janeiro avec 112 médailles : 49 d’or, 37 d’argent et 26 de bronze. Cette performance permet au Canada de se hisser au deuxième rang du classement général derrière le pays hôte, le Brésil.

Les porte-drapeau du Canada à Rio sont Jen Krempien (basketball en fauteuil roulant), à la cérémonie d’ouverture et Benoit Huot (paranatation), à la cérémonie de clôture. Krempien obtient une place pour son équipe pour les Jeux paralympiques de Beijing 2008 grâce à une médaille d’or, tandis que la performance de Huot lui vaut trois médailles d’or et quatre médailles d’argent. Ce faisant, il fracasse le record du monde au 200 m quatre nages individuel et le record des Jeux parapanaméricains au 100 m dos.

2008 Le Canada conclut les Jeux paralympiques de Beijing 2008 à la septième place avec 50 médailles (19 d’or, 10 d’argent et 21 de bronze). Les Canadiennes mènent la charge sur le podium avec 31 médailles, dont 14 d’or. Un total de 146 athlètes ont fait le voyage jusqu’en Chine pour représenter le Canada.

2010 Le Canada réalise sa meilleure performance de l’histoire aux Jeux paralympiques d’hiver qui se déroulent en sol canadien. L’équipe canadienne réalise son objectif d’un classement parmi les trois premières nations au tableau des médailles. Le Canada remporte 10 médailles d’or, cinq d’argent et quatre de bronze, soit une récolte de 19 médailles.

C’est le capitaine de l’équipe de para-hockey sur glace, Jean Labonté, qui mène l’équipe canadienne à la cérémonie d’ouverture à Vancouver à titre de porte-drapeau. À la cérémonie de clôture, le Canada est représenté par l’étoile des Jeux de Vancouver 2010, Lauren Woolstencroft. La skieuse para-alpine remporte cinq médailles d’or, soit une dans chacune des cinq disciplines au programme, dans la catégorie femmes debout. Elle devient la première athlète canadienne à récolter cinq médailles d’or à la même édition des Jeux paralympiques d’hiver.

Au nombre des athlètes à réaliser les performances les plus marquantes pour le Canada figurent l’étoile en ski paranordique, Brian McKeever et son guide Robin — qui est à la fois son frère — qui récoltent trois médailles d’or aux Jeux. McKeever a été le premier athlète au monde à se qualifier pour les Jeux olympiques d’hiver et les Jeux paralympiques d’hiver de la même année. Viviane Forest (ski para-alpin, catégorie déficience visuelle) et sa guide Lindsay Debou récoltent cinq médailles à Whistler (une d’or, trois d’argent et une de bronze). Forest est la première athlète à gagner l’or aux Jeux paralympiques d’été et aux Jeux paralympiques d’hiver, ayant terminé au premier rang à deux reprises en goalball.

2011 L’équipe canadienne remporte un succès considérable aux Jeux parapanaméricains de 2011 à Guadalajara, au Mexique, en remportant 63 médailles. Cette récolte inclut 13 médailles d’or, 22 d’argent et 28 de bronze.

À la cérémonie d’ouverture, Dave Durepos, membre de l’équipe masculine de basketball en fauteuil roulant, est le porte-drapeau du Canada. La cycliste Robbi Weldon et sa pilote Lyne Bessette sont les porte-drapeau du Canada à la cérémonie de clôture. Ce duo domine la compétition et décroche l’or aux quatre courses de cyclisme en tandem.

2012 Le Canada concourt dans 15 sports aux Jeux paralympiques de Londres 2012 et remporte 31 médailles au total, soit sept d’or, 15 d’argent et neuf de bronze. Le pays prend la 20e place au tableau des médailles d’or et la 13e au classement général établi selon le total de médailles remportées.

Le porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture est le vétéran du rugby en fauteuil roulant, Garett Hickling, qui mène son équipe vers une médaille d’argent à Londres. À la cérémonie de clôture, c’est le nageur Benoit Huot qui reçoit cet honneur, après une performance qui lui vaut trois médailles (une d’or, obtenue en fracassant le record du monde, une d’argent et une de bronze), portant ainsi son palmarès paralympique à 19 médailles.

Les autres performances marquantes du Canada sont réalisées par la nageuse Summer Mortimer, qui récolte quatre médailles (deux d’or en temps records, une d’argent et une de bronze), l’équipe masculine de basketball en fauteuil roulant, invaincue pendant le tournoi qu’elle conclut par une médaille d’or, la coureuse en fauteuil roulant Michelle Stilwell qui obtient la médaille d’or et la médaille d’argent, et la nageuse Valérie Grand'Maison qui rafle une médaille d’or (en un temps record) et deux médailles d’argent. Le tandem féminin composé de Robbi Weldon et de Lyne Bessette en cyclisme gagne également l’or à l’épreuve de course sur route, Marco Dispaltro et Josh Vander Vies décrochent la première médaille du Canada dans la catégorie BC4 en boccia, soit une médaille de bronze, et Norbert Murphy remporte la première médaille paralympique du Canada en tir à l’arc depuis 1984, une médaille de bronze.

2014 Le Canada envoie une délégation composée de 54 membres (athlètes et guides) à Sotchi pour concourir aux Jeux paralympiques d’hiver de 2014, y compris en parasnowboard, alors que ce sport fait ses débuts sur la scène paralympique. L’Équipe paralympique canadienne réalise son objectif de performance en terminant au troisième rang du tableau des médailles d’or et en remportant sept médailles d’or, deux d’argent et sept de bronze pour une récolte totale de 16 médailles.

La joueuse de curling en fauteuil roulant, Sonja Gaudet, est la porte-drapeau de la cérémonie d’ouverture. La curleuse en fauteuil roulant la plus décorée au monde ajoute une troisième médaille d’or d’affilée à son palmarès, alors que le Canada, médaillé d’or en 2006 et en 2010, défend avec succès son titre dans ce sport. Le skieur para-alpin assis Josh Dueck mérite les honneurs pour la cérémonie de clôture grâce à une performance qui lui vaut la médaille d’or au super-combiné et l’argent en descente.

Brian McKeever poursuit sur sa lancée et ajoute trois médailles d’or à la récolte canadienne en ski de fond. De plus, un nouvel athlète s’illustre comme l’étoile montante du ski para-alpin; il s’agit de Mac Marcoux qui remporte une médaille d’or et deux de bronze dans la catégorie déficience visuelle à l’âge de 16 ans. Le Canada met également la main sur sa première médaille, le bronze, en para-hockey sur glace depuis 2006.

Sotchi 2014 est également la première édition des Jeux paralympiques qui voit le CPC agir en tant que diffuseur et détenteur de droits. Le CPC réunit plusieurs partenaires médiatiques et commanditaires de diffusion pour créer le Consortium canadien de diffusion paralympique et amener les Jeux aux téléspectateurs partout au Canada. Cette approche novatrice entraînerait par la suite une couverture accrue des Jeux paralympiques.

2015 Lors des Jeux parapanaméricains organisés à domicile, à Toronto, le Canada est représenté par une équipe de 216 athlètes et guides qui participent à des compétitions dans 14 sports. Devant les partisans canadiens, l’équipe réalise sa meilleure performance à des Jeux parapanaméricains à ce jour et termine en deuxième position du classement général établi selon le nombre total de médailles derrière le Brésil, avec 168 médailles (50 d’or, 63 d’argent et 55 de bronze).

Marco Dispaltro, médaillé de bronze des Jeux paralympiques de Londres 2012 en boccia, est le porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture. Pour la cérémonie de clôture, c’est Zak Madell, joueur de rugby en fauteuil roulant qui mène son équipe vers l’or à Toronto, qui est nommé porte-drapeau.

2016 Le Canada atteint son objectif d’un classement parmi les 16 premiers aux Jeux paralympiques de Rio 2016 en prenant le 14e rang du classement établi selon le total de médailles, grâce à une récolte de 29 médailles (huit d’or, 10 d’argent et 11 de bronze). Une équipe de 162 athlètes et guides concourt dans 19 sports, y compris les nouveaux sports inscrits au programme des Jeux, le paratriathlon et le paracanoë.

La triple médaillée d’or Aurélie Rivard est la porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture. La nageuse de 20 ans inscrit deux records du monde à ces Jeux qui la voient remporter trois médailles d’or et une d’argent à Rio. L’étoile du basketball en fauteuil roulant, cocapitaine de l’équipe masculine, David Eng, lui passé le flambeau après avoir mené la nation à la cérémonie d’ouverture.

Les faits saillants de la performance du Canada incluent la récolte de neuf médailles des paracyclistes canadiens, leur meilleure performance à ce jour, avec à leur tête Tristen Chernove, qui rapporte une médaille d’or, une d’argent et une de bronze à la maison. Le jeune Stefan Daniel remporte une médaille d’argent en paratriathlon, un nouveau sport au programme paralympique. En para-athlétisme, Michelle Stilwell et Brent Lakatos sont multimédaillés à la course en fauteuil roulant, avec deux médailles d’or pour Stilwell et une médaille d’or, une d’argent et deux de bronze pour Lakatos. Benoit Huot remporte sa 20e médaille paralympique, qui deviendra plus tard sa dernière, en natation, tandis que Katarina Roxon devient championne paralympique à sa troisième participation aux Jeux.

2018 Les Jeux paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018 sont les plus réussis du Canada, qui y remporte 28 médailles. L’objectif de l’équipe canadienne, composée de 55 athlètes et guides, était de gagner davantage de médailles que les 16 remportées quatre ans auparavant à Sotchi. Le Canada, qui participe aux cinq sports au programme des Jeux de PyeongChang, égalise cette marque après seulement cinq jours et la surpasse d’ici la clôture de l’événement. La récolte du Canada est de huit médailles d’or, quatre d’argent et 16 de bronze, ce qui lui permet de se hisser au deuxième rang du classement général établi selon le nombre total de médailles derrière les États-Unis.

Après avoir mené le Canada à la cérémonie d’ouverture à titre de porte-drapeau, Brian McKeever devient peu de temps après le paralympien d’hiver le plus décoré du Canada. Il ajoute quatre médailles à son palmarès à PyeongChang pour l’amener à 17 médailles paralympiques, dont 13 d’or. Mark Arendz est le porte-drapeau du Canada à la cérémonie de clôture de ces Jeux où il devient l’athlète canadien à remporter le plus grand nombre de médailles à une seule édition des Jeux d’hiver avec six médailles en biathlon et en ski de fond (une d’or, deux d’argent et trois de bronze).

Au nombre des autres faits saillants de l’équipe canadienne figurent les quatre médailles (une d’or, une d’argent et deux de bronze) remportées par la skieuse de 18 ans Mollie Jepsen en ski para-alpin, et la performance de Natalie Wilkie, la plus jeune membre de l’équipe paralympique canadienne, qui, à l’âge de 17 ans et deux mois, a décroché trois médailles, soit une de chaque couleur en para ski de fond. Dans les sports d’équipe, le Canada poursuit sur sa lancée en obtenant le bronze en curling en fauteuil roulant (un sport dans lequel le pays a été médaillé à chacune des quatre éditions des Jeux depuis son entrée dans le programme paralympique) et en rapportant l’argent au pays en para-hockey sur glace.

Paralympic History Table

Médaillés canadiens de tous les temps

An Type
Ville hôte
Médailles
2018 Hiver
south-korea Created with Sketch.
Pyeongchang, Corée du Sud
8
4
16
2016 Été
brazil-flag-2 Created with Sketch.
Rio de Janeiro, Brésil
8
10
11
2014 Hiver
russia Created with Sketch.
Sochi, Russie
7
2
7
2012 Été
Asset 39
Londres, Angleterre
7
15
9
2010 Hiver
canada Created with Sketch.
Vancouver, Canada
10
5
4
2008 Été
china Created with Sketch.
Beijing, Chine
19
10
21
2006 Hiver
italy Created with Sketch.
Torino, Italie
5
3
5
2004 Été
greece Created with Sketch.
Athens, Grèce
28
19
25
2002 Hiver
united-states Created with Sketch.
Salt Lake City, États-Unis
6
4
5
2000 Été
australia Created with Sketch.
Sydney, Australie
38
33
25
1998 Hiver
japan Created with Sketch.
Nagano, Japon
1
9
5
1996 Été
united-states Created with Sketch.
Atlanta, États-Unis
24
21
24
1994 Hiver
norway Created with Sketch.
Lillehammer, Norvège
1
2
5
1992 Été
spain Created with Sketch.
Barcelona, Espagne
28
21
26
1992 Hiver
france Created with Sketch.
Albertville, France
2
4
6
1988 Été
south-korea Created with Sketch.
Seoul, Corée du Sud
54
42
55
1988 Hiver
austria Created with Sketch.
Innsbruck, Austria
5
3
5
1984 Été
united-states Created with Sketch.
New York, États-Unis
87
82
69
1984 Hiver
austria Created with Sketch.
Innsbruck, Austria
2
8
4
1980 Été
netherlands Created with Sketch.
Arnhem, Pays-Bas
64
35
31
1980 Hiver
norway Created with Sketch.
Geilo, Norvège
2
3
1
1976 Été
canada Created with Sketch.
Toronto, Canada
25
26
25
1976 Hiver
sweden Created with Sketch.
Örnsköldsvik, Sweden
2
0
2
1972 Été
germany Created with Sketch.
Heidelberg, Allemagne
5
6
8
1968 Été
israel Created with Sketch.
Tel Aviv, Israel
6
6
7
Notre histoire
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail
Featured Stories All