Déclaration du CPC au sujet de la proposition de l’AMA de suspendre la Russie

« Nous croyons fermement dans un sport propre » 

OTTAWA – L’Agence mondiale antidopage a donné aujourd’hui son aval à la suspension de l’Agence antidopage russe (RUSADA) pour une période de quatre ans. La RUSADA dispose à présent de 21 jours pour accepter les sanctions ou contester la décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). C’est seulement après confirmation du TAS que le Comité international paralympique sera en mesure de prendre une décision définitive quant à la participation de la Russie aux prochains Jeux. 

Déclaration de Marc-André Fabien, président, Comité paralympique canadien : 
« Au nom du Comité paralympique canadien, je tiens à remercier l’AMA pour son travail inlassable sur cette question et ses efforts pour assurer un terrain de jeu propre et équitable à tous. Nous croyons fermement dans un sport propre, et nous sommes déterminés à vivre tous les jours selon ces valeurs. Nous attendons la décision du Comité international paralympique au sujet de la situation de la Russie en ce qui concerne les prochains Jeux paralympiques à Tokyo et à Beijing. » 

Déclaration de Tony Walby, président, conseil des athlètes paralympiques canadiens :
« Nous ferons toujours tout ce qui est possible pour protéger le droit de nos athlètes de concourir dans un environnement propre, équitable, exempt de dopage, de tricherie et de manipulation. Nous remercions l’AMA de son travail acharné en vue de dénoncer la corruption, et pour son rôle essentiel au maintien de l’intégrité du sport dans le monde entier. Nous suivrons étroitement les développements relatifs à ce cas. »