L'Académie nationale produit de la profondeur pour le Canada en basketball en fauteuil roulant

L'Académie nationale produit de la profondeur pour le Canada en basketball en fauteuil roulant

Mike Frogley ne mâche pas ses mots au sujet de l’importance du financement du programme Prochaine génération pour l’Académie nationale de basketball en fauteuil roulant Canada qui réunit les équipes nationales et le personnel de développement. 

« Sans l’Académie, ces athlètes ambitieux n’auraient pas la chance de s’entraîner dans le cadre d’un programme centralisé, indique Mike, directeur et entraîneur en chef de l’Académie nationale, pour Basketball en fauteuil roulant Canada. Sans le programme de l’Académie, nous n’aurions pas une équipe féminine, et celle-ci sera candidate à une médaille aux championnats du monde cette année. »

L’Académie de basketball en fauteuil roulant Canada, située au Pan Am Sports Centre de Toronto, est un programme novateur conçu pour accélérer le développement de la prochaine génération d’athlètes d’élite canadiens de basketball en fauteuil roulant et favoriser le succès continu du Canada sur le podium des futurs Championnats du monde et Jeux paralympiques.

Selon Mike, le financement du programme Prochaine génération procure aux joueurs quatre avantages importants : du temps de terrain, l’accès à un entraînement de qualité, des occasions de participer à des compétitions au Canada et aux États-Unis, et des services tels que sciences du sport, nutrition, thérapie du sport, et plus encore.

« Après quatre ans, nous pouvons déjà constater les retombées favorables du financement à long terme, souligne Mike. Et cela ira en s’intensifiant lorsque nous aurons désigné l’équipe des Jeux paralympiques de 2020. »

La Fondation paralympique canadienne célèbre aujourd’hui la première année de la campagne ImagiNation, qui vise à recueillir 6 millions $ en quatre ans, pour un investissement total sans précédent de 10 millions $, y compris le financement de contrepartie de 4 millions $ du gouvernement du Canada, dans les athlètes canadiens ayant un handicap.

Pour plus d’information, visitez le lien ici.