Le Canada affronte la Chine en demi-finale des Championnats du monde de parahockey sur glace

L’entraîneur appelle à l’autodiscipline pour les séries éliminatoires
Hockey worlds

CALGARY – Cette semaine, le Canada a remporté de façon décisive ses trois matchs de la ronde préliminaire aux Championnats du monde de parahockey sur glace, mais l’entraîneur-chef Russ Herrington est quelque peu préoccupé par le fait que ses troupes écopent de trop de punitions.

Cela a été particulièrement évident pendant le dernier match du tournoi à la ronde du Canada contre la Tchéquie, une victoire de 5-1 contre les médaillés de bronze en titre. Au cours de la première période, le Canada a été envoyé trois fois au banc des accusés et, après 15 minutes, le score était à égalité 1-1, ce qui était inquiétant.

« Nous ne pouvons pas nous rendre au banc des punitions autant que nous l’avons fait », affirme Herrington. « Notre objectif est de relever chaque défi l’un après l’autre et de ne pas regarder derrière ou devant nous. »

Les deux autres victoires du Canada ont été des victoires à deux chiffres par blanchissage contre le Japon et l’Italie, qui ont produit des chiffres offensifs impressionnants pour les vainqueurs. Liam Hickey, de St. John’s (Nouveau-Brunswick), est le meilleur marqueur du tournoi avec six buts et 10 passes pour 16 points. Dominic Cozzolino, de Mississauga (Ontario), suit avec 5-10-15 et Tyler McGregor, de Forest (Ontario), avec 9-5-14.

« Tout le monde, du haut au bas de l’échelle, joue le jeu », explique McGregor, capitaine de l’équipe. « Tout le monde a quelque chose à contribuer, nous protégeons le milieu de la patinoire, nous jouons physiquement et nous gérons bien les lignes bleues, ce qui est un des facteurs clés de notre succès. »

Vendredi, le Canada affronte la Chine en demi-finale. Les Chinois se sont classés deuxièmes dans le groupe B avec deux victoires et une défaite et ont fait des progrès considérables aux Championnats du monde de l’année dernière en se classant quatrièmes.

« Certains pays ont gagné le droit d’être dans la course aux médailles et la Chine est l’un d’entre eux », indique Herrington. « La Chine est très habile et rapide. Elle termine ses mises en échec et il est difficile de jouer contre elle. Ce sera donc intéressant. »

Tout comme les Canadiens, les Américains, trois fois champions en titre, ont franchi le tour préliminaire et affrontent les Tchèques dans l’autre demi-finale.

Le match Canada-Chine est prévu à 17 h 30, heure locale (19 h 30 HE) à l’aréna WinSport. On peut regarder gratuitement en direct le match sur HockeyCanada.ca.

Les matchs pour les médailles ont lieu dimanche.