Le Canada vise une place parmi les cinq premiers au championnat du monde de rugby en fauteuil roulant 

Le Canada vise une place parmi les cinq premiers au championnat du monde de rugby en fauteuil roulant 

Historiquement un des meilleurs pays en rugby en fauteuil roulant, le Canada, avec une équipe avec un nouveau visage, visera acquérir une expérience précieuse lorsque le championnat du monde de rugby en fauteuil roulant GIO 2018 de l’IWRF débutera à Sydney, en Australie, dimanche. 

Tandis que sept joueurs de la formation ont de l’expérience paralympique, pour cinq nouveaux venus – Matt Debly, Anthony Letourneau, Eric Rodrigues, Shayne Smith et Branden Troutman – le championnat du monde sera le plus gros tournoi de leur carrière jusqu’à maintenant. 

L’équipe s’est récemment classée quatrième dans la Coupe Canada à Richmond, en Colombie-Britannique, et commence à se fusionner comme groupe.  

« La chimie de l’équipe a été assez bonne », a dit l’entraîneur-chef Patrick Côté, à Sydney. « Je crois que les gars se soutiennent sur et hors du court. Présentement, nous sommes à quelques jours du tournoi, donc l’atmosphère est un peu détendue et les gars peuvent encore avoir du plaisir et se détendre. Mais oui, l’équipe se regroupe bien et c’est un plaisir de voir cela. »

Arrivé à Sydney une semaine avant le début du championnat du monde, le Canada a eu l’occasion de s’entraîner dans la ville hôtesse et de s’ajuster au décalage horaire. 

« J’aime la manière dont nous paraissons présentement. Nous travaillons définitivement vers notre meilleure forme, avec laquelle nous pourrons produire à notre mieux à compter du 5 août. » 

L’objectif global de l’équipe est de terminer parmi les cinq premières et se classer pour les demi-finales serait une prime. Les deux premiers dans les groupes dans les tournois à la ronde se qualifieront pour les demi-finales – le Canada est dans le groupe B avec les É.-U., l’Angleterre, la France, la Colombie et la Pologne.

Globalement toutefois, Côté veut voir ses joueurs produire au meilleur de leurs capacités. 

« Je veux voir du rugby canadien sur le court dès le début du premier match jusqu’au coup de sifflet final dans le match 7 », a-t-il dit. « Je veux que l’équipe dicte ce qui se passe sur le court. Je veux qu’elle force l’autre équipe à ce que ce soit elle qui s’ajuste. Après cela, je veux aussi voir les plus jeunes joueurs entrer dans l’action et contribuer aux succès de l’équipe. » 

Les fers de lance du Canada à Sydney seront les co-capitaines Patrice Dagenais et Trevor Hirschfield. Les cinq autres paralympiens dans l’équipe sont Cody Caldwell, Fabien Lavoie, Travis Murao, Patrice Simard et Mike Whitehead. 

L’Australie est médaillée d’or paralympique en titre de 2016 et championne du monde de 2014. L’équipe gagnante du championnat du monde recevra une qualification automatique pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020. 

Le Canada débutera le tournoi le dimanche 5 août contre la France à 2h30 HE. Les Canadiens peuvent suivre l’action en direct à cbcsports.ca et dans la page Facebook du CPC. Le championnat du monde de rugby en fauteuil roulant GIO 2018 de l’IWRF se déroulera du 5 au 10 août à Sydney, en Australie, et chaque match sera diffusé en ligne par CBC Sports.