Le paranageur Jean-Michel Lavallière se retire avec 11 records canadiens

Le paranageur Jean-Michel Lavallière se retire avec 11 records canadiens

Jean-Michel Lavallière a annoncé sa retraite de la paranatation compétitive plus tôt cette année sur une note positive.

Dans la dernière course de sa carrière aux Jeux du Commonwealth, en avril, Lavallière a abaissé le record canadien du 50m libre S7 par près d’une seconde, en 30,14 secondes pour terminer quatrième dans l’épreuve.

« J’ai coché plusieurs cases dans mes objectifs, dont participer à des compétitions majeures multisport », a dit Lavallière.

« Que ce soit aux Jeux paralympiques de Rio dans lesquels j’ai eu la chance de participer à la dernière épreuve des Jeux devant 15 000 personnes; les Jeux parapanaméricains devant une foule locale à Toronto (où il a gagné six médailles d’argent) ou les Jeux du Commonwealth », a-t-il dit.

Lavallière, qui est né avec une hémiparésie du côté gauche, son bras, sa jambe et ses muscles abdominaux, a terminé sa carrière dans l’équipe nationale avec 11 records canadiens dans la catégorie S7.

Ses marques sont dans le 50m libre, 50m dos, 100m dos, 50m brasse, 100m brasse, 50m papillon, 100m papillon, 200m papillon et 200m QNI et comme membre du relais 4X100 libre et du relais 4X100 QN.

Cela n’est qu’en grand bassin. Il détient aussi 10 autres marques nationales en petit bassin.

« Pratiquer mon sport m’a permis de mieux connaître mon corps, de le maîtriser et d’apprécier tout ce que la vie m’a apporté. J’ai aussi établi un réseau de contacts à travers le monde qui m’ont permis de voyager », a-t-il dit.

Lavallière, âgé de 27 ans, planifie terminer un baccalauréat en kinésiologie cet automne. Il aimerait consacrer sa carrière professionnelle à la collectivité sportive. Il s’est déjà impliqué dans des compétitions dans la région de Montréal cet été.