Message du Comité paralympique canadien

À notre inestimable communauté sportive,
Thumbnail

En ces temps difficiles et incertains, nous tenions à communiquer avec vous pour vous assurer de l’engagement soutenu du Comité paralympique canadien envers notre communauté.  

Notre priorité absolue sera toujours la santé, la sécurité et le bien-être des athlètes canadiens, des entraîneurs, des officiels et du personnel. Il s’agit d’une situation qui évolue de jour en jour, et nous suivons continuellement les nouveaux développements en nous adaptant au besoin.

Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires sportifs, soit le Comité olympique canadien, À nous le podium, le RISOP et Sport Canada afin de développer une réponse concertée et vous apporter notre soutien. C’est un effort d’équipe.

Nous sommes également en communication étroite avec le Comité international paralympique. L’IPC fait partie d’un groupe de travail auquel siègent également le Comité international olympique et Tokyo 2020, et la situation que nous vivons actuellement est au cœur de leurs conversations. Le CIO a publié une déclaration mardi, et pour le moment, la préparation des Jeux de Tokyo 2020 se poursuit comme prévu. Il y a un désir de prendre le temps nécessaire pour prendre les bonnes décisions étant donné que les Jeux olympiques commencent en juillet. L’Organisation mondiale de la santé est la principale source d’information du groupe en ce qui concerne cette pandémie mondiale.

À l’heure actuelle, la priorité de l’IPC est de revoir les plans pour Tokyo 2020. L’IPC travaille d’arrache-pied aux côtés des fédérations internationales en vue de développer des scénarios et des critères de qualification justes et adaptés aux circonstances, ainsi que les plans en matière de classification. Ces processus prennent du temps et requièrent patience et compréhension de la part de tout un chacun.

Nous portons une attention toute particulière aux annulations et aux reports d’événements et à l’incapacité de la plupart des athlètes à s’entraîner, n’étant pas en mesure d’accéder aux installations. Nous nous penchons également sur la classification. Il n’y aura pas de classification aux Jeux, alors l’IPC envisage des solutions sur la base des suggestions de ses membres et des fédérations internationales. Chaque sport recevra de l’information spécifique relativement à ces questions clés.

Nous recevrons des mises à jour de l’IPC chaque weekend, et nous veillerons à vous communiquer toute nouvelle information.

Au CPC, nous communiquons et travaillons également avec chacun de nos membres et partenaires sportifs, de façon sécuritaire, à partir de nos bureaux à domicile. Nous voulons d’abord et avant tout nous assurer que tout le monde est en sécurité et bien installé dans son environnement de travail à domicile, et de là, nous travaillerons à la planification et l’élaboration d’un scénario pour toutes les circonstances possibles.

Cette pandémie a modifié tous les systèmes de notre pays et du monde. Nous tenons compte de ces changements et de leurs impacts sur nos athlètes canadiens, ainsi que sur leur entraînement et leur préparation.

Nous vivons des moments difficiles et sans précédent, mais nous y ferons face ensemble, en faisant de notre mieux pour ralentir la propagation du virus, protéger les membres vulnérables de la population et aider notre communauté autant que possible. Nous avons tous une responsabilité en tant que citoyens du monde.

Nous vous communiquerons des mises à jour au fil des nouveaux développements.

Tout en vous envoyant des ondes positives, nous vous souhaitons, ainsi qu’aux membres de votre famille, une bonne santé.
 
Marc-André Fabien
Président
Karen O’Neill 
Directrice générale