Priscilla Gagné médaillée de bronze aux mondiaux

Gagné a conclu son parcours en battant par waza-ari l’Ouzbek Sevinch Salaeva.
Thumbnail

ODIVELAS, Portugal - La Québécoise Priscilla Gagné peut dire mission accomplie! Elle est la nouvelle médaillée de bronze des moins de 52 kg aux Championnats du monde de parajudo, qui ont eu lieu à Odivelas, au Portugal, vendredi.

Gagné a conclu son parcours en battant par waza-ari l’Ouzbek Sevinch Salaeva. L’Ukrainienne Inna Cherniak a été sacrée championne du monde devant l’Allemande Ramona Brussig et la Sud-Coréenne Song Nayeong a rejoint Gagné sur la troisième marche du podium.

Plus tôt dans la journée, la Montréalaise a remporté ses deux combats du repêchage par ippon, d’abord face à la Turque Semra Akgul puis contre la Russe Alesia Stepaniuk. Dans les préliminaires, elle a obtenu une victoire et subi une défaite.

Gagné a remporté son premier titre majeur en 2018 lorsqu'elle a remporté le titre féminin de 52 kilos aux championnats panaméricains de para-judo à Calgary.

Elle a produit son premier gros succès international en judo en 2015 quand elle a gagné la médaille de bronze dans la catégorie des 52 kg B1 (déficience visuelle) dans une Coupe du monde de para-judo en Hongrie, qui présentait près de 200 concurrents de 31 pays. 

Quelques semaines plus tard elle a ajouté une médaille d’argent aux Jeux parapanaméricains de Toronto. La saison suivante, elle a terminé cinquième à ses débuts aux Jeux paralympiques.

Gagné est née à Granby, au Québec, mais a déménagé à Sarnia, en Ontario, à trois ans. Elle a d’abord été impliquée en lutte, mais a décidé de changer pour le judo en 2010 parce qu’il y avait plus d’occasions compétitives.

En 2011, elle a subi une blessure majeure quand elle s’est fracturé les deux pieds lors du même combat dans un tournoi à Whitby. Cela l’a laissée hors du matelas pendant huit mois, mais elle est éventuellement revenue meilleure que jamais.

En 2013, Gagné a déménagé à Ottawa où elle s’est jointe au réputé Dojo Takahashi où elle s’entraîne sous l’ancienne judoka de l’équipe nationale et olympienne Nathalie Gosselin.
Elle a depuis déménagé à Montréal et s’entraîne au Centre national d’entraînement de Judo Canada sous la supervision des entraîneurs de l’équipe nationale.

Chez les moins de 60 kg, Justin Karn s’est arrêté au repêchage. Le Chinois Zhao Xu l’a vaincu par ippon. Dans les préliminaires, le Longueuillois a aussi perdu par ippon contre l’Azerbaïdjan Orkhan Garayev. Ses deux adversaires ont terminé en cinquième place.