Cindy Ouellet chasing the basketball

Le basketball en fauteuil roulant offre souvent le meilleur spectacle aux Jeux paralympiques. Il est semblable à son vis-à-vis sans handicap avec des différences subtiles, mais la hauteur du panier demeure la même tout comme les limites pour les tirs de trois points. Il est conçu pour les athlètes ayant une déficience physique qui empêche de courir, sauter et pivoter. Il y a des tournois séparés pour les hommes et les femmes aux Jeux paralympiques.

Les matches de basketball en fauteuil roulant ont quatre périodes de 10 minutes avec un arrêt de 15 minutes à la demie. Si le match est égal à la fin de la quatrième période, une période supplémentaire de cinq minutes est ajoutée. Les matches peuvent avoir autant de périodes que nécessaires pour briser l’égalité.

Comme au basketball sans handicap, les joueurs doivent faire rebondir le ballon quand ils en ont le contrôle sur le court. Il y a une violation de déplacement quand il y a plus que deux poussées sur les roues sans faire rebondir le ballon. Un joueur ne peut pas toucher à la surface de jeu avec ses pieds quand il est en possession du ballon.

Le Canada est une puissance internationale dans le sport. L’équipe féminine a gagné la médaille d’or paralympique en 1992, 1996 et 2000 et celle de bronze en 2004. Les hommes sont montés sur le podium lors des quatre derniers Jeux, dont pour la médaille d’or en 2000, 2004 et 2012 et celle d’argent en 2008.

L’International Wheelchair Basketball Federation est l’organisme mondial de régie pour le basketball en fauteuil roulant. Basketball en fauteuil roulant Canada est la Fédération nationale sportive.

Classification

En général, toute personne incapable de participer au basket-ball debout à cause d’un état d’incapacité ou d’une blessure est admissible pour jouer au basket-ball en fauteuil roulant. Les handicaps incluent: amputés, moelle épinière, paralysie cérébrale et autres (sclérose en plaques, dystrophie musculaire, polio, et spina bifida). La classification est en fonction de tests spécifiques au sport, plutôt qu’un diagnostic médical ou un examen de la fonction musculaire. Chaque joueur reçoit une  numéro de classification qui est en fonction de l’habileté pour lancer, passer, faire rebondir, et pousser. Au Canada, les classifications sont en fonction du système international de classification et de la portée de 0,5 à 4,5. Dans la majorité des catégories, le nombre combiné de points de joueurs des cinq joueurs ne doit pas dépasser 14 en tout temps.