Jennifer Oakes serving the volleyball

Les hommes et les femmes concourent séparément en volleyball assis aux Jeux majeurs. Les équipes sont composées d’athlètes ayant des déficiences dans les membres inférieurs. Outre que les joueurs sont assis, les autres différences majeures sont un court plus petit, un filet plus bas et les joueurs gardent toujours le contact avec le sol en tout temps sauf quand ils font un jeu défensif en zones arrière ou avant. Le court est séparé en deux côtés de cinq mètres de profondeur par six mètres de largeur. La hauteur du filet, plus bas qu’en volleyball sans handicap ou debout, est de 1,15 mètre pour les hommes et 1,05 mètre pour les femmes.

Chaque match est au meilleur de cinq manches. Les quatre premières manches se décident avec la première équipe qui obtient 25 points, tandis que la cinquième et décisive manche se décide avec la première équipe qui obtient 15 points. Dans toutes les manches l’écart de victoire doit être d’au moins deux points. Il y a un maximum de 12 joueurs dans une équipe.

Le volleyball assis est né aux Pays-Bas en 1956 en combinant le volleyball et le sitzball, et est aux Jeux paralympiques depuis Arnhem en 1980.

World ParaVolley est l’organisme mondial de régie et Volleyball Canada est la Fédération nationale sportive.

Classification

La classification de volleyball est en fonction du système "Amputés et Les Autres" utilisés par l’ISOD (International Sports Organisation for the Disabled). En général la classification est dirigée en utilisant une ou plusieurs des mesures suivantes: niveau de l’amputation; force musculaire; portée du mouvement de l’articulation; différence de longueur du membre.

Pour les compétitions internationales de volleyball assis:

Les athlètes doivent être classés avant toute participation à la compétition internationale. Les athlètes seront classés soit handicap minimal (HM) soit handicap complet. L’équipe ne peut avoir que deux HM dans l’alignement et un HM sur le terrain en tout temps.

Pour les compétitions nationales de volleyball assis:

Tout athlète ayant un handicap ou les athlètes sans handicap peuvent être admissibles à concourir; chaque compétition individuelle se réserve le droit de déterminer ses propres critères d’admissibilité.