Récipiendaires des prix du sport 2010

Meilleur débuts aux jeux

Viviane Forest et guide Lindsay Debou

 

Viviane Forest et (Guide) Lindsay Debou

 
Meilleur athlète masculin

Brian Mckeever et guide Robin Mckeever

 

Brian Mckeever et (Guide) Robin Mckeever

 
Meilleure athlète féminin

Lauren Woolstencroft

 

Lauren Woolstencroft

 
Meilleure performance d'équipe

Wheelchair curling team

 

Équipe de curling en fauteuil roulant

 
Le prix d'excellence tim frick de l'entraîneur paralympique

Kaspar Wirz

 

Kaspar Wirz

 
Prix de l'entraîneur de developpement paralympique

David Greig

 

David Grieg

 

Best Games Debut

VIVIANE FOREST

Viviane est née à Montréal et elle habite maintenant à Edmonton. Membre de l’Association canadienne des sports pour skieurs handicapés (ACSH) d’Edmonton, Viviane n’a eu besoin que d’un an sur le circuit de compétition canadien et nord-américain au sein de l’équipe canadienne para-alpine de développement avant d’être invitée à se joindre l’équipe canadienne en 2008 et de faire son entrée sur le circuit de la Coupe du monde. Avant de commencer à faire de la course, Viviane n’avait fait du ski alpin qu’une seule fois. 

Viviane a connu des saisons excellentes en 2009 et en 2010. En 2009, elle a remporté le globe de cristal remis à la championne du classement général du circuit de la Coupe du monde dans la catégorie des athlètes ayant un handicap visuel. En 2010, Viviane a atteint son but d’être l’une des premières femmes à remporter des médailles d’or aux Jeux paralympiques d’été et d’hiver. Viviane a livré une performance remarquable à Vancouver où elle a remporté une médaille d’or, trois d’argent et une de bronze.

Possédant moins de 4 % de sa vision, Viviane peut compter sur son guide Lindsay Debou pour dévaler les pentes à plus de 100 km/h. Viviane est une athlète accomplie et elle a remporté deux médailles d’or en goalball aux Jeux paralympiques d’été de 2000 à Sydney et de 2004 à Athlètes. Viviane a cessé de jouer au goalball en 2005.

LINDSAY DEBOU, GUIDE

Lindsay, née à North Vancouver, a chaussé des skis pour la première fois à l’âge de trois ans sur les pentes de Whistler. Elle s’est ensuite jointe au Whistler Mountain Ski Club. Elle a commencé à faire de la course au début des années 1990 et en 2001, elle a décidé de s’adonner à d’autres activités notamment en voyageant de par le monde aussi loin qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande. À son retour en 2006, elle a obtenu un diplôme universitaire en psychologie de l’université de Victoria et elle prévoit faire sa maîtrise en psychologie de l’orientation. 

En 2009, Lindsay s’est jointe à l’équipe canadienne de ski para-alpin dans le but d’être guide pour une athlète ayant une déficience visuelle et elle est immédiatement tombée amoureuse de son nouveau rôle. L’impressionnante collection du duo Debou-Forest comprend cinq médailles (1 d’or, 3 d’argent, 1 bronze) aux Jeux paralympiques d’hiver de 2010.

Best Male Athelete

BRIAN MCKEEVER

Médaillé d’or des Jeux paralympiques en ski de fond à sept reprises, Brian McKeever a commencé à pratiquer le ski de fond dès l’âge de trois ans. À 12 ans, il suit les traces de son frère aîné, Robin, en commençant à faire de la compétition. En 1997, Brian représentait le Canada sur la scène internationale aux Championnats du monde junior de ski à Pontresina, en Suisse. Un an plus tard, on lui diagnostique la maladie de Stargardt, une dégénérescence maculaire causant la perte de la vision centrale. « Je vois le beigne, mais pas le trou de beigne, explique-t-il avec humour. Peu de temps après, l’entraîneur de Ski de fond Canada Kaspar Wirz faisait découvrir le ski de fond adapté à Brian et à son frère Robin, un Olympien qui a participé aux Jeux d’hiver de 1998 à Nagano, qui lui sert de guide.

Lors des Jeux paralympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, les frères McKeever ont remporté deux médailles d’or et une d’argent suivies d’une médaille de bronze en 2006 à Turin. L’objectif de Brian aux Jeux d’hiver de Vancouver en 2010 était de remporter trois médailles d’or. Le dernier jour de compétition exauce son souhait lorsqu’il enlève sa troisième médaille d’or. Pour acquérir davantage d’expérience, Brian participe également aux compétitions pour athlètes sans handicap. Parce qu’il possède moins de 10 % de sa vision, Brian inspecte attentivement le parcours et le mémorise avant de prendre le départ. En 2005, Brian a remporté les Championnats canadiens et en 2007, il se qualifiait pour les Championnats du monde des athlètes sans handicap en terminant avec le meilleur résultat canadien.

Lors des Jeux de 2010 à Vancouver, Brian est devenu le premier athlète à faire partie de l’équipe olympique et de l’équipe paralympique des mêmes Jeux d’hiver. Son but est maintenant d’être le premier athlète canadien à participer aux Jeux olympiques et paralympiques en 2014 à Sotchi. Brian a à cœur le sport paralympique et l’activité physique chez les jeunes. Il donne régulièrement des conférences et fait souvent du bénévolat lors d'activités communautaires et de journées familiales de ski où il enseigne le ski aux enfants. Il est également très actif au sein du programme des héros du CPC et il est ambassadeur pour l’organisme sportif international Right to Play.

ROBIN MCKEEVER, GUIDE

Originaire de Canmore en Alberta, Robin McKeever est Paralympien, Olympien et champion canadien de ski de fond chez les athlètes sans handicap à 11 reprises. La carrière en compétition de Robin a commencé en 1987 et depuis, il a participé à 15 éditions des Championnats canadiens en plus de porter les couleurs du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 1998 à Nagano. 

Robin s’est tourné vers le ski de fond paralympique en 2001 en devenant guide pour son frère Brian. Robin a fait ses débuts comme guide officiel de Brian lors de la finale de la Coupe du monde de l’IPC de Salt Lake City en mars 2001.

Ensemble, les frères McKeever ont remporté deux médailles d’or et une médaille d’argent aux Jeux paralympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City. Lors des Jeux paralympiques d’hiver de 2006 à Turin, le duo a remporté deux médailles d’or et une d’argent en ski de fond en plus d’une médaille de bronze à l’épreuve du 7,5 kilomètres de biathlon. 

Après quatre ans d’entraînement et de compétition à temps plein, Robin a choisi de se consacrer à sa famille pendant la saison 2006/2007. En 2007, Robin est revenu à sa carrière en tant qu’athlète, mais aussi comme entraîneur. En plus d’être le guide de Brian, Robin combine dorénavant son propre entraînement avec ses fonctions d’entraîneur de l’équipe nationale canadienne de para-ski de fond. En gagnant sa vie en pratiquant un métier qui lui permet de s’entraîner en même temps, Robin arrive à maintenir un meilleur équilibre entre le travail et sa vie de famille.

L’équipe McKeever est de retour à la compétition et elle est plus rapide que jamais. Les deux frères ont atteint leur objectif en remportant plusieurs médailles paralympiques aux Jeux paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Robin connaît également beaucoup de succès comme entraîneur en raison de son expérience considérable et de sa passion pour son sport qui lui permettent de jeter les fondations nécessaires pour aider de nombreux para-fondeurs canadiens à monter sur le podium des prochains Jeux d’hiver.

Best Female Athlete

LAUREN WOOLSTENCROFT

Grande championne des Jeux paralympiques d’hiver, Lauren Woolstencroft a trois éditions des Jeux à son actif ainsi que huit médailles d’or, une d’argent et une de bronze. Lors des Jeux paralympiques de 2010 à Vancouver, Lauren est devenue la première Canadienne à remporter cinq médailles d’or à une même édition des Jeux. Lauren a également été choisie comme porte-drapeau de la délégation canadienne pour la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques de 2010. 

Lauren est membre de l’équipe canadienne de ski para-alpin depuis 1998 et elle a remporté plus de 50 médailles en Coupe du monde, huit titres de championne du monde et 10 médailles des Jeux paralympiques. L’IPC l’a nommée athlète de l’année en 2006. Lauren est née sans jambes sous le genou et sans bras gauche sous le coude. Elle a commencé à skier à l’âge de quatre ans lors de vacances de ski familiales à Whitefish au Montana. À 14 ans, Lauren se mettait à la compétition en se joignant à l’équipe de skieurs ayant un handicap de l’Alberta.

Lauren a récemment annoncé sa retraite en disant espérer qu’on se souvienne d’elle comme une athlète qui a surmonté les obstacles pour réaliser ses objectifs. En dehors des pentes, Lauren travaille comme ingénieure électrique pour British Columbia Hydro. Originaire de Calgary, elle habite dorénavant North Vancouver et elle donne des conférences pour le Comité paralympique canadien.

Best Team Performance

ÉQUIPE DE CURLING EN FAUTEUIL ROULANT 
SONJA GAUDET


Lors des Jeux paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, Sonja était la seule membre de l’équipe canadienne qui avait décroché la médaille d’or de l’épreuve de curling en fauteuil roulant des Jeux paralympiques d’hiver de 2006 à Turin de retour au jeu. Depuis les Jeux de Turin, elle a continué à enchaîner les victoires en remportant la médaille d’or des Jeux paralympiques de 2010 et des Championnats du monde de 2009. Sonja est membre du club de curling de Vernon et elle s’entraîne avec l’entraîneur de l’équipe médaillée d’or des jeux de 2006, Joe Rea.

Après une chute à cheval qui lui a endommagé la colonne vertébrale, son amour du sport n’a diminué en rien et elle s’est mise au basketball et au tennis. Elle aime également, l’aviron, le cyclisme et la natation. La première fois qu’elle a joué au curling, elle a immédiatement su que c’était le sport parfait pour elle et depuis, elle a participé à un Championnat provincial, trois Championnats canadiens, trois Championnats du monde et deux Jeux paralympiques. 

Les problèmes d'accessibilité à Vernon tiennent à coeur à Sonja et elle met son expérience et ses connaissances à profit pour la création de nouvelles activités récréatives à l'intention des personnes à mobilité réduite. Elle est ambassadrice de la Rick Hansen Foundation ainsi que du Comité paralympique canadien où elle fait des conférences sur la puissance du sport et de l'expérience acquise en surmontant des défis pour motiver et inspirer des gens de tout âge.

Sonja voudrait que chacun retienne ce message : « Ayez confiance en vos capacités. Visez l'excellence dans tout ce que vous entreprenez et soyez un modèle pour une personne de votre entourage. 

Sonja et son époux Dan habitent Vernon en Colombie-Britannique et ils ont deux adolescents très actifs, Alysha et Colten. Sa famille et sa plus grande priorité. Elle détient un brevet d'aide-enseignante et elle espère retourner travailler dans le système scolaire lorsqu'elle prendra sa retraite de l'équipe nationale.

DARRYL NEIGHBOUR


Darryl est un joueur de curling britanno-colombien très actif. Il est membre du club de curling de Richmond et du club de curling Marpole de Vancouver, ilest capitaine de quatre ligues et il a participé à un nombre impressionnant de championnats nationaux et internationaux. Darryl était membre de l’équipe nationale de curling qui a remporté la médaille d’or aux Jeux paralympiques de Vancouver 2010. Il a également remporté une médaille d'or, d'argent et de bronze à différentes éditions du Championnat canadien de curling en fauteuil roulant. Il s’agit d’une brillante feuille de route pour un homme qui s'est mis au curling en fauteuil roulant il y a seulement six ans.

À la suite d’un accident de construction survenu au mois d'août 2000 et après des mois de réhabilitation, Darryl se met au tennis en fauteuil roulant, un sport qu'il pratique encore aujourd'hui avec beaucoup de succès. En 2003, un des pionniers du curling en fauteuil roulant en Colombie-Britannique, Jim Shannon, aujourd'hui décédé, lui fait connaître le curling. Jim était un coéquipier de Darryl et le mentor de plusieurs athlètes en herbe.

Darryl est membre actif de la BC Paraplegic Association où il est conférencier. Il est également ambassadeur de la Rick Hansen Foundation, porte-parole de l'association BC Wheelchair Sports et membre du programme des héros du Comité paralympique canadien. 

JIM ARMSTRONG


En 2007, après une brillante carrière au sein de l'équipe de curling de Colombie-Britannique, Jim s'est converti au curling en fauteuil roulant lorsqu'il a commencé à utiliser un fauteuil roulant en raison de blessures au dos et aux genoux. Il a commencé à jouer au curling en 1958, à l'âge de huit ans, et il possède une feuille de route impressionnante comportant bon nombre de médailles et d'exploits. En tant qu'athlète sans handicap, Jim a participé au Brier canadien à six reprises dont deux comme capitaine. Il est le seul joueur de curling à s'être vu décerné le prix Ross Harstone récompensant l'esprit sportif et le talent à trois reprises. Jim est particulièrement fier de ce prix parce que le récipiendaire est désigné par ses pairs qui ont beaucoup d'estime pour Jim et pour tout ce qu'il a fait pour le sport. Il a été officiel sur glace dans plusieurs championnats d'envergure et président de la World Curling Players’ Association de 1997 à 1999.

Le plus grand exploit de Jim jusqu'à maintenant a été de mener l'équipe dont il était capitaine à la victoire lors des Jeux paralympiques de 2010. Il avait également réalisé le même exploit lors des Championnats du monde de curling 2009 qui ont eu lieu chez lui, à Richmond en Colombie-Britannique. Il fait partie du club de curling Richmond et il s'entraîne actuellement avec Joe Rea.

Malheureusement, au mois de septembre 2009, Jim a perdu sa plus grande admiratrice et partisane quand sa femme Carleen est décédée à la suite d'une courageuse lutte contre le cancer. Les trois enfants de Jim, Jody, Jayme et Greg étaient sur place pour encourager leur père lorsque celui-ci a remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver.

INA FORREST


Ina a commencé à jouer au curling en 2004 après que le sport lui ait été recommandé par un passant. Il n'a suffi que de deux semaines pour qu'elle devienne accro. Avec l'équipe de curling en fauteuil roulant de la Colombie-Britannique, elle a remporté une médaille d'argent aux Championnats nationaux de curling en fauteuil roulant en 2004 et 2005. En 2006, Ina a été repêchée par l'équipe canadienne qui a terminé quatrième aux Championnats du monde de 2007 et 2008. En 2009, l'équipe, avec Ina comme vice-capitaine, décroche la première position des Championnats du monde, s’assurant ainsi une place aux Jeux paralympiques 2010.

Membre du club de curling Vernon, Ina considère que la position de vice-capitaine lui convient parce qu'elle aime lancer les pierres. Elle croit que « le curling nécessite une bonne concentration et beaucoup de doigté pour lancer les pierres avec exactitude. L'aspect qui me plait le moins de la vie d'athlète d'élite est le temps qu'il faut y consacrer. Pour être le meilleur, il faut accorder beaucoup de temps à la pratique, à l'entraînement et aux compétitions, mais ça peut être difficile à faire concorder avec les autres priorités de la vie. »  Maintenant qu'elle fait partie de l'équipe canadienne, Ina s'entraîne avec Joe Rea.

Elle tire son inspiration des personnes bonnes et travaillantes qui accomplissent de grandes choses. Ina et son mari possèdent une petite entreprise et ont trois enfants. Ina fait partie de l'association Foster Parents International depuis 20 ans et elle souhaite se consacrer à l'aide humanitaire lorsque ses enfants seront grands. Son mantra est, « la vie est un parcours, planifiez un beau voyage. »

BRUNO YIZEK

Bruno, membre du club de curling Ogden Legion de Calgary, pratique le curling en fauteuil roulant depuis plus de cinq ans. Il a été l'un des premiers joueurs à s'inscrire lorsque le sport a été introduit à Calgary. Avant d'avoir une tumeur bénigne à la colonne vertébrale aux vertèbres T7 et T8 il y a environ 18 ans, Bruno jouait régulièrement au curling depuis une vingtaine d'années. Lorsque l'occasion de pratiquer à nouveau son sport favori s'est présentée, il l'a saisie et ne l'a jamais regretté.

Voici ce que Bruno a à dire à propos de la passion qu'il éprouve pour son sport : « Je suis un passionné de curling depuis toujours. Je crois qu'il est possible de pratiquer ce sport de façon honnête, juste et compétitive, mais je veux surtout m'amuser. C'est un honneur pour moi de faire partie de l'équipe canadienne et de représenter mon pays. »

Bruno faisait partie de l'équipe canadienne lorsque celle-ci a remporté la médaille d'or aux Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver 2010. En plus d'avoir remporté la médaille d'argent aux Championnats canadiens à deux reprises (2009 et 2007), Bruno et son équipe, dont il est le capitaine, détiennent le titre de champions provinciaux de l'Alberta depuis quatre ans. Il a également participé à des Bonspiels internationaux à Utica dans l'État de New York, Kinross en Écosse, Ottawa en Ontario et Richmond en Colombie-Britannique.

Lorsqu'il n'est pas sur la glace, Bruno occupe un poste de gestionnaire de projet au sein de l'entreprise Hendrix Foodservice Equipment. Son épouse Debbie et lui sont mariés depuis 37 ans et ils ont deux fils, deux belles-filles et cinq petits-enfants.

Le prix d'excellence Tim Frick de l'entraîneur paralympique

KASPAR WIRZ

Kaspar est l’entraîneur en chef de l’équipe canadienne de ski alpin paralympique depuis1996. Il a accompagné les para-fondeurs canadiens à quatre éditions des Jeux paralympiques : Nagano (1998), Salt Lake City (2002), Turin (2006) et Vancouver (2010). Il a également quatre Championnats du monde (1996, 2000, 2003, 2005) et un nombre impressionnant de Coupes du monde de l’IPC, de Coupes d’Europe et d’Alpen Cups à son actif. Kaspar a participé à ses premiers Jeux comme maître technicien en fartage de l’équipe de Biathlon Canada lors des Jeux olympiques d’hiver de 1992 et il a également été technicien en fartage dans le cadre d’épreuves de Coupe du monde en Bulgarie (1993), à Thunder Bay (1995), Kitzbühel(1995) et à Ruhpolding (1996). De 1993 à 1997, Kaspar était le représentant des farts Toko pour l’Ouest du Canada. Il a également été entraîneur de l’équipe sénior de ski de fond de la Saskatchewan pour la Coupe continentale et les Championnats canadiens. Sous la direction de Kaspar, l’équipe canadienne de ski de fond paralympique a vu sa performance augmenter de façon exponentielle. Kaspar a une passion contagieuse pour le sport paralympique et il a su attirer de nombreux fondeurs talentueux au cours des dernières années.

Prix de l'entraîneur de developpement paralympique

DAVID GREIG

David Greig est l’entraîneur national de développement de para-athlétisme d’Athlétisme Canada. Ardent défenseur du sport paralympique, David a été entraîneur du club sportif d’athlétisme des Bulldogs de Windsor et de l’équipe de l’Ontario Cerebral Palsy Sports Association, entraîneur de développement élite, entraîneur en chef de l’équipe des Jeux du Canada de 2009 de l’Ontario Wheelchair Sports Association et entraîneur de sprint et de relais pour l’équipe d’athlétisme des Lancers de l’université de Windsor. Son rôle d’entraîneur de l’équipe nationale de développement amène David à choisir, entraîner et faire connaître les membres de l’équipe de développement de para-athlétisme tout en dirigeant le programme de développement des futurs Paralympiens. Il recrute, forme et agit comme mentor pour les entraîneurs de para-athlétisme. Auparavant, David était coordonnateur du programme de développement de l’Ontario Cerebral Palsy Sports Association et de plusieurs autres organismes sportifs. Entraîneur professionnel breveté d’Entraîneurs du Canada, David a fait profiter de nombreux organismes de son expertise, autant comme entraîneur que comme bénévole. Il a notamment participé aux grandes compétitions suivantes : les Jeux paralympiques de Beijing, les Championnats du monde juniors de l’IWAS, la Classique d'athlétisme en fauteuil roulant de Boiling Point, les Jeux parapanaméricains et les Championnats de l’IPC. Il a obtenu plusieurs prix remis à des entraîneurs récompensant sa contribution importante, dont le prix de l’entraîneur de l’année en 2008 remis par Paralympics Ontario (maintenant ParaSport Ontario).