Tristen Chernove prendra le départ du BC Epic 1000 en soutien au sport paralympique

Le champion paralympique souhaite recueillir des fonds en parcourant 1 000 km à vélo

Un des meilleurs paracyclistes du Canada a décidé de relever un nouveau défi cet été : un tour de 1 000 kilomètres dans le centre-sud de la Colombie-Britannique.

Cependant, il ne s’agit pas d’une paisible balade à vélo en vue d’admirer le paysage. Tristen Chernove envisage de s’attaquer au BC Epic 1000, un parcours presque entièrement hors route et autonome, qui constitue un exploit d’endurance à la fois physique et mental. Le résident de Cranbrook en Colombie-Britannique espère finir le parcours, qui commence dans la ville de Fernie et se termine à Merritt, en moins de trois jours. Le record de ce parcours vers l’ouest est de trois jours, 15 heures et 33 minutes. Il serait le premier paracycliste à le terminer.  

Avec l’annulation des compétitions et le report des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, le triple médaillé paralympique était en quête d’une nouvelle source de motivation.  

« Je suis beaucoup plus performant en tant qu’athlète lorsque je fais face à des défis exigeants, et je pense que cette épreuve constituera pour moi un défi à plusieurs niveaux », explique-t-il, tout en soulignant au passage qu’il n’a jamais participé à des épreuves d’endurance comme celle-ci et que le vélo hors route est relativement nouveau pour lui. 

« Cela m’offre quelque chose d’autre sur lequel me concentrer tout en me permettant de me pousser d’une manière différente. » 
 

Tristen Chernove with his gold medal at the Rio 2016 Paralympic Games

De plus, il profitera de cette occasion pour recueillir des fonds en vue de soutenir encore plus d’athlètes ayant un handicap. Il amassera des fonds pour la Fondation paralympique canadienne qui travaille en vue d’offrir beaucoup plus d’occasions de s’adonner au sport aux Canadiens ayant un handicap.  

Chernove reconnaît l’impact que le financement de la Fondation a eu sur sa carrière en paracyclisme, et il est impatient de donner en retour. 

« Je voulais vraiment faire quelque chose qui me permettrait de voir comment mes efforts sur le plan sportif vont bien au-delà de ma personne. Je veux aider des organisations comme la Fondation paralympique canadienne à offrir des occasions comme celles dont j’ai bénéficié à d’autres athlètes.  

Cela a joué un rôle important dans ma qualité de vie et dans le bonheur que je ressens parce que je suis en mesure de participer à un sport, alors, c’est tout à fait normal pour moi de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aider à créer de nouvelles avenues et de soutenir les avenues existantes pour les personnes qui ne se penseraient pas capables d’accéder à un mode de vie athlétique. »  

Chernove a été un des coureurs dominants dans la catégorie C2 au cours des quatre dernières années. Il a récolté trois médailles – une d’or, une d’argent et une de bronze – à Rio 2016 et a décroché 13 titres mondiaux. Plus récemment, l’athlète de 45 ans a ajouté trois médailles d’argent à son palmarès aux Championnats du monde piste de 2020 qui se tenaient en février à domicile, soit à Milton, en Ontario.

Il envisage d’entreprendre le BC Epic 1000 le 18 juillet, toutefois, la date exacte du départ sera finalisée sur la base des prévisions météorologiques. Les supporteurs peuvent suivre son parcours avant et pendant la randonnée sur sa page Facebook.   

Pour contribuer à la campagne de Chernove, veuillez visiter sa page de collecte de fonds. Canadian Tire Corporation, Pfizer Canada, Old Spice et Petro-Canada lui ont apporté leur soutien en donnant le coup d’envoi de la collecte de fonds avec une contribution de 5 000 $ chacun.

  

An image of Tristen Chernove on a bike overlaid on the BC Epic 1000 route