Tandem Para cycling

Le para cyclisme inclut des athlètes qui ont une déficience visuelle, avec de la paralysie cérébrale, des amputations et d’autres déficiences physiques. Les cyclistes ayant une déficience visuelle courent en tandem avec un guide qui voit, appelé le pilote. Il y a aussi des épreuves en tricycles ou des vélos à main selon le handicap. Comme c’est le cas aux Jeux olympiques, la compétition a lieu sur une piste (vélodrome) et sur la route.

Le para cyclisme a d’abord été développé par des cyclistes ayant une déficience visuelle qui faisaient de la compétition en utilisant des bicyclettes tandems. Il a été introduit comme sport paralympique à Séoul en 1988. Des épreuves sur piste ont été ajoutées pour les Jeux de 1996 à Atlanta. Le Canada a obtenu des médailles de para-cyclisme à tous les Jeux paralympiques sauf aux Jeux de 2004 à Athènes.

Les grandes vedettes incluent la multiple championne du monde Shelley Gautier, une finaliste 2015 pour le prix sportif Laureus en tant qu’athlète par excellence dans le monde ayant un  handicap; Robbi Weldon, une athlète dans deux sports en ski nordique et en cyclisme, qui a gagné une médaille d’or en para-cyclisme aux Jeux paralympiques de Londres 2012 avec la pilote Lyne Besette; et Tristen Chernove a ramené une médaille de chaque couleur de Rio 2016.

Le programme de la compétition inclut la vitesse, la poursuite individuelle, le 1000 mètres contre la montre, la course sur route et le contre la montre sur route individuel et en équipe.

Pour consulter les résultats paralympiques historiques, visitez le site Web du Comité international paralympique.

Les athlètes ayant une déficience physique courent avec des bicyclettes à mains, des tricycles ou des bicyclettes, tandis que ceux ayant une déficience visuelle courent avec des tandems. Le cyclisme à mains inclut cinq catégories sportives: H1-H5. Les cyclistes dans les H1-4 courent dans une position allongée, tandis que les cyclistes dans la H5 courent à genou. Il y a deux catégories de tricycles (T1 et T2) pour les athlètes ayant des déficiences qui touchent leur équilibre et leur coordination. Les athlètes de cyclisme à mains et de tricycles peuvent courir dans toutes les épreuves de cyclisme sur route. Les cyclistes dans les catégories C1-C5 courent sur une bicyclette normale et courent dans les épreuves de cyclisme sur piste et sur route. Les cyclistes ayant une déficience visuelle (TB) courent ensembles dans une épreuve et en tandem avec un pilote voyant. Les cyclistes C1-C5 et TB courent dans toutes les épreuves de cyclisme sur route.