EN BREF

Date de naissance

27 septembre, 1998

Lieu de naissance

Auckland, Nouvelle-Zélande

Résidence

Caledon, ON

Sport

Paranatation

Classification

S7/SB7/SM7

Experience

Paris 2024

Rio 2016

Toronto 2015

Tess Routliffe s’est qualifiée pour ses deuxièmes Jeux paralympiques en battant la norme A dans trois épreuves lors des essais de natation paralympiques de 2024 (50 papillon S7, 100 brasse SB7, 200 IM SM7). Routliffe a fait ses débuts aux Jeux paralympiques en 2016, mais une blessure au dos l’a empêchée de participer à Tokyo 2020.

Routliffe a réalisé la meilleure performance internationale de sa carrière aux Championnats du monde de paranatation 2023 à Manchester, en Angleterre. Elle a remporté deux médailles d’or (200 m quatre nages individuels et 100 brasse), une d’argent (50 papillon) et une de bronze (100 m libre) à ces championnats du monde.

Un an plus tôt, aux Mondiaux de 2022 au Portugal, elle avait décroché l’or, l’argent et le bronze lors de son retour après une blessure au dos, ce qui lui a coûté l’opportunité de concourir aux Jeux paralympiques de 2020.

Aux championnats du monde de paranatation de Londres 2019. Routliffe a réclamé trois médailles dont celle d’argent au 100m brasse SB7 et celle de bronze au 200m QNI SM7, toutes deux avec des records canadiens, et celle de bronze au relais 4×100m libre 34 points.

Routliffe a progressé à un rythme régulier avant les championnats du monde 2019. Aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast 2018, elle a terminé troisième du 50m papillon S7 avec un record personnel.

Deux ans auparavant, aux Jeux paralympiques de Rio 2016, Routliffe a remporté sa première médaille paralympique, une d’argent au 200m QNI avec un record canadien. Elle a participé aux finales de quatre autres épreuves: 100m brasse (4e), 50m libre (5e), 100m libre (6e) et 50m papillon (7e).

Routliffe a exposé sur la scène internationale en 2015. Aux Jeux parapanaméricains de Toronto elle a gagné quatre médailles d’or avec des victoires aux 50m libre, 100m libre, 100m dos, 100m brasse, ainsi qu’une d’argent au 200m QNI.

Elle avait participé à neuf épreuves quelques semaines auparavant aux championnats du monde de l’IPC 2015, gagnant une médaille d’argent au 200m QNI. Elle a aussi obtenu cinq quatrièmes places.

FAITS SAILLLANTS EN CARRIÈRE

2018 Jeux du Commonwealth… 2016 Jeux paralympiques… 2015, 2019, 2022, 2023 Championnats du monde de l’IPC et  2015 Jeux parapanaméricains…

PERSONNEL

Elle a commencé à nager à trois ans avec les Dorado Stars de Caledon, en Ontario… elle est née avec de l’hypochondroplasie, un état qui affecte la conversion de cartilage dans l’os, causant des membres courts (nanisme)… sa sœur plus vieille Erin est joueuse professionnelle de tennis… sa soeur Tara joue au volleyball grâce à une bourse universitaire aux États-Unis … communications et ressources humaines à l’Université Concordia à Montréal… Elle et ses soeurs sont nées en Nouvelle-Zélande quand leurs parents voyageaient à travers le monde avant de revenir au Canada.

RÉSULTATS INTERNATIONAUX REMARQUABLES

  • 2023 Championnats du monde 200m QNI 1ère
  • 2023 Championnats du monde 100m brasse 1ère
  • 2023 Championnats du monde 50m papillon 2e
  • 2023 Championnats du monde 100m libre 3e
  • 2022 Championnats du monde 100m brasse 1ère
  • 2022 Championnats du monde  200m QNI 2e
  • 2022 Championnats du monde 50m papillon 3e
  • 2019 Championnats du monde de l’IPC 100m brasse 2e
  • 2019 Championnats du monde de l’IPC 200m QNI 3e
  • 2019 Championnats du monde de l’IPC relais 4X100m libre 3e
  • 2018 Jeux du Commonwealth 50m papillon 3e
  • 2016 Jeux paralympiques 200m QNI 2e
  • 2015 Jeux parapanaméricains 50m libre 1ère
  • 2015 Jeux parapanaméricains 100m libre 1ère
  • 2015 Jeux parapanaméricains 100m dos 1ère
  • 2015 Jeux parapanaméricains 100m brasse 1ère
  • 2015 Jeux parapanaméricains 200m QNI 2e
  • 2015 Championnats du monde de l’IPC 200m QNI 2e

Médailles paralympiques

1