Brent Lakatos in a racing chair

Le para athlétisme est la plus grosse compétition aux Jeux paralympiques. Des épreuves sont disponibles pour les déficiences physiques – en fauteuil roulant et debout – et les athlètes ayant des déficiences visuelles. Les épreuves au programme ont lieu dans la course sur piste, les lancers et il y a aussi un marathon et un pentathlon.

Épreuves sur la piste: vitesse (100m, 200m, 400m), demi-fond (800m, 1500m), longue distance (5000m, 10 000m) et courses de relais (4x100m, 4x400m)

Épreuve sur la route: marathon

Épreuves de sauts: saut en hauteur, saut en longueur et triple saut

Épreuves de lancers: disque, poids, quille et javelot

Épreuves combinées: pentathlon (épreuves sur la piste et la route, épreuves de sauts et épreuves de lancers, selon la classification des athlètes)

Les règlements de l’athlétisme paralympique sont presque identiques à ceux de leurs vis-à-vis olympiques. Des concessions sont faites pour tenir compte de certains handicaps (par exemple, les coureurs aveugles et ayant une déficience visuelle peuvent concourir avec des coureurs guides attachés à eux au poignet, mais ce n’est pas une exigence pour eux d’être physiquement attachés). 

Le Canada a une riche histoire en para-athlétisme et ses athlètes sont montés sur le podium à tous les Jeux paralympiques depuis 1968. La coureuse en fauteuil roulant Chantal Petitclerc est la paralympienne canadienne la plus couronnée de succès avec 21 médailles aux Jeux. Elle a remporté le trophée Lou Marsh en tant qu’athlète de l’année au Canada en 2008, une première pour une athlète féminine ayant un handicap.

L’athlétisme est régi par le Comité international paralympique (IPC) avec la coordination du gestionnaire des sports athlétiques et du comité technique de l’IPC. Pour obtenir plus de renseignements à propos de l’athlétisme canadiens pour les athlètes ayant un handicap, allez à la Fédération nationale sportive: Athletics Canada.

Pour consulter les résultats paralympiques historiques, visitez le site Web du Comité international paralympique.

Piste et sauts (préfixe T pour « Track »)

Discipline: courses et sauts (20 catégories)

Catégories sportives (types de déficiences):

T11-13 (Déficience visuelle)

T20 (Déficience intellectuelle)

T35-38 (Déficiences de coordination (hypertonie, ataxie et athétose))

T40-41 (Petite taille)

T42-44 (Les membres inférieurs courent sans prothèse touchée par la déficience d’un membre, longueur inégale des jambes, diminution de la puissance musculaire ou diminution de l’amplitude maximale passive)

T45-47 (Membres supérieurs touchés par la déficience d’un membre, diminution de la puissance musculaire ou diminution de l’amplitude maximale passive

T61-64 (Membres inférieurs avec des prothèses touchés par la déficience d’un membre et longueur inégale des jambes)

 

DISCIPLINE: Course en fauteuil roulant (7 catégories)

CATÉGORIES SPORTIVES (types de déficiences):

T32-34 (Déficiences de coordination (hypertonie, ataxie and athétose)

T51-54 (Déficience d’un membre, longueur inégale des jambes, diminution de la puissance musculaire ou diminution de l’amplitude maximale passive)

 

Lancers (préfixe F pour « Field »)

Discipline: lancers debout (19 catégories)

Catégories sportives (types de déficience):

F11-13 (Déficience visuelle)

F20 (Déficience intellectuelle)

F35-38 (Déficiences de coordination (hypertonie, ataxie et athétose))

F40-41 (Petite taille)

F42-44 (Les membres inférieurs courent sans prothèse touchée par la déficience d’un membre, longueur inégale des jambes, diminution de la puissance musculaire ou diminution de l’amplitude maximale passive)

F45-46 (Membres supérieurs touchés par la déficience d’un membre, diminution de la puissance musculaire ou diminution de l’amplitude maximale passive)

F61-64 (Membres inférieurs avec des prothèses touchés par la déficience d’un membre et longueur inéglae des jambes)

 

Discipline: lancers assis (11 catégories)

Catégories sportives (types de déficience):

F31-34 (Déficiences de coordination (hypertonie, ataxie et athétose))

F51-57 (Déficience d’un membre, différence de longueur des jambes, diminution de la puissance musculaire ou diminution de l’amplitude maximale passive)