Tyler McGregor on the ice in his sledge

Le para-hockey sur glace est la version du sport paralympique du hockey sur glace. Tous les joueurs ont des déficiences aux membres inférieurs et sont attachés à une luge à deux lames. Ils se propulsent avec des bâtons ayant des pointes à une extrémité et des palettes courbées à l’autre pour lancer.

Le gardien de but peut avoir une pointe de plus à la base de son bâton et peut utiliser un autre bâton avec une palette ou porter un gant pour attraper la rondelle. Les équipes sont composées d’un maximum de 15 joueurs par équipe, dont deux gardiens de but. Les matches sont joués en trois périodes de 15 minutes chronométrées.

Le para-hockey sur glace (anciennement appelé hockey sur luge) a été ajouté aux Jeux paralympiques d’hiver en 1994. Il n’y a qu’un tournoi masculin aux Jeux, mais les femmes ont eu leur première compétition officielle de l’IPC – la Coupe internationale, à la fin de 2014 à Brampton, en Ontario.

Le Canada a gagné des médailles dans tous les Jeux paralympiques sauf en 2002 et 2010, dont la médaille d’or en 2006.

Le Comité international paralympique est l’organisme mondial de régie. Hockey Canada est la Fédération nationale sportive.

CLASSIFICATION

Pour participer aux compétitions et aux tournois sanctionnés de l’IPC (ex. Les Jeux paralympiques d’hiver), les athlètes doivent avoir une déficience de nature permanente dans le bas du corps de telle sorte que cela rend le patinage ordinaire, et en conséquence jouer au hockey sur glace, impossible. Des exemples incluent l’amputation, les blessures à la moelle épinière, l’immobilité des articulations, la paralysie cérébrale et une jambe plus courte d’au moins sept centimètres.