Le parasnowboard est le dernier sport à être ajouté au programme des Jeux paralympiques d’hiver, en 2014. Les athlètes ayant un handicap des membres inférieurs (SB-LL) ont été mis en vedette aux Jeux de 2014 à l’épreuve de snowboard cross. Aux Jeux paralympiques d’hiver de 2018 et de 2022, les athlètes ont participé aux épreuves de snowboard cross et de slalom incliné.

Snowboard cross

Pendant les qualifications, chaque athlète effectue trois descentes sur le parcours et sa meilleure descente détermine l’ordre final de départ, en fonction du chrono ascendant. Pendant les finales, les athlètes s’affrontent dans des séries éliminatoires. La configuration du parcours est similaire à celle des épreuves de snowboard cross pour athlètes sans handicap, mais on apporte quelques modifications aux caractéristiques du terrain.

Slalom incliné

Chaque athlète effectue trois descentes sur le parcours et sa meilleure descente détermine l’ordre final de départ, en fonction du chrono ascendant. Il n’y a qu’un.e seul.e athlète à la fois sur le parcours.

Le Comité international paralympique est l’organisme de réglementation mondial. Canada Snowboard est la fédération nationale de sport.

Classification

Le para-snowboard offre trois catégories sportives. Le sport est encore en développement et avec sa croissance le système de catégories sera raffiné graduellement.

Catégorie sportive SB-LL1: Les planchistes ont une déficience importante dans une jambe, ou une déficience importante combinée dans les deux jambes. Les athlètes ayant des amputations peuvent utiliser des prothèses pendant les courses.

Catégorie sportive SB-LL2: Les planchistes ont une déficience dans un ou les deux jambes avec moins de limites d’activité.

Catégorie sportive SB-UL: Les planchistes ont des déficiences dans les membres supérieurs.

Aux Jeux paralympiques d’hiver de Sotchi 2014, uniquement les épreuves pour les athlètes dans SB-LL ont été disputées.

Canada Snowboard logo

Canada Snowboard

Visiter le site